Premier site inscrit au Patrimoine mondial dans l'Outre-Mer Européen

08 July 2008 | Audio

Le comité d'experts de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco), qui se réunit jusqu'à jeudi dans la capitale québécoise, a ajouté dix sites culturels ou naturels à sa prestigieuse liste du Patrimoine mondial, en début de soirée lundi 7 juillet.
 

Un de ces sites est le récif corallien de Nouvelle-Calédonie, premier territoire d'Outre-Mer à figurer sur la liste de l'Unesco. Le lagon néo-calédonien constitue la deuxième plus grande barrière corallienne
continue du monde après celle de l'Australie. La zone totale s'étend sur plus de 23.000 km2, mais celle reconnue lundi par l'Unesco se répartit en six sites totalisant quelque 15.000 km2.

A la conférence « L¹Union Européenne et l¹outre-Mer », Romain Renoux, Responsable du Pôle outre-mer de WWF France, commente cette décision.