Pêcheurs protagonistes de la conservation du PN d' Alhouceima

15 October 2012 | News story

Depuis la création en mars 2012 du Comité de Suivi et de Surveillance contre la pêche illégale dans la zone du Parc National d'Al Hoceima, sur la côte méditerranéenne du Maroc, une nouvelle dynamique locale a été créée, basée, principalement, sur un processus participatif où les pêcheurs sont les protagonistes des décisions adoptées en collaboration avec l'administration.

Cela a été possible grâce aux efforts de l'Association de Gestion Intégrée des Ressources (AGIR) qui compte avec plus de 20 ans d'expérience dans le domaine associatif et environnemental et qui a reçu plusieurs prix nationaux et internationaux. AGIR est Membre de l'UICN depuis février 2012.

La clé du succès de cette initiative, selon le président d'AGIR, Monsieur Houssine Nibani, est de partager l'information dont disposent les scientifiques, l'administration, les pêcheurs et les différents acteurs de la société civile, afin d'avoir une vision commune et ainsi permettre le développement d'un programme d'action stratégique pour résoudre les nombreux problèmes affectant la zone maritime du Parc National d'Al Hoceima.

La pêche à la dynamite et la pêche illégale des espèces alevins par les chalutiers sont deux des problèmes principaux qui menacent la biodiversité marine du Parc, pour lesquels le nouveau Comité de Suivi et de Surveillance envisage des solutions.

Cette démarche participative a permis aux pêcheurs de comprendre qu'ils sont victimes de la perte de la biodiversité. Avec le soutien d'AGIR, ces derniers ont commencé à s'organiser et à planifier une stratégie commune visant à combattre les menaces auxquelles cette zone est exposée.

Le Comité de Suivi et de Surveillance inclut les administrations ayant compétence dans la zone affectée, tels que la Délégation des Pêches Maritimes, la Gendarmerie Royale, le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et a la Lutte contre la Déserctification, ainsi que les associations de pêcheurs et AGIR. Ce Comité est présidé par le gouverneur de la province d'Al Hoceima et se réunit mensuellement.

Pour AGIR le succès de cette initiative repose sur la création d'un climat de confiance qui se traduit par la reconnaissance de l'importance de chaque acteur au sein de leurs propres compétences individuelles et dans la capacité d’assumer leurs responsabilités afin d’assurer une gestion partagée dont l' objectif, dans ce cas, est la défense et la conservation d'une zone marine protégée par ses utilisateurs principaux, les pêcheurs.  

Pour plus d'information: Alain Jeudi


Mediterranean landscape