IUCN - Un nouvel outil pour évaluer la gestion des Aires Marines Protégées en Méditerranée

Un nouvel outil pour évaluer la gestion des Aires Marines Protégées en Méditerranée

03 July 2013 | News story

Une étude récente menée par l’Association MedPAN sur 80 aires marines protégées (AMP) de la Méditerranée révèle que plus de la moitié d’entre elles n’ont pas encore établi de plan de gestion pour leur site, et que 75% des sites Natura 2000 (dans les pays de l’UE) n’ont toujours pas d’équipe de direction. Afin de renforcer l’efficacité des aires marines protégées en Méditerranée et d’arriver à une approche plus unifiée, le Centre de Coopération pour la Méditerranée de l’UICN et WWF Italie ont travaillé en étroite collaboration avec les gestionnaires des AMPs pour créer un outil complet mais synthétique permettant d’évaluer la gestion des AMPs.

Le fruit de ce travail est le « Guide pour l’évaluation rapide de la gestion des AMPs méditerranéennes » qui consiste en 18 indicateurs évaluant tous les aspects de la gestion des AMPs, de la démarche managériale aux résultats finaux en termes de conservation de la biodiversité, de participation des parties prenantes, de gouvernance et d’impacts socio-économiques. À travers cet outil, l’objectif est d’encourager une gestion adaptative en mettant en évidence les domaines dans lesquels des actions sont nécessaires et en permettant des comparaisons d’une année sur l’autre. Certains gestionnaires ont déjà commencé à l’utiliser dans leur AMP.

675 aires marines protégées ont été créées ces dix dernières années dans le bassin méditerranéen, et, jusqu’à aujourd’hui, il n’y avait aucun outil commun pour jauger la gestion de chaque AMP. Ce guide est donc un outil de suivi inédit pour le réseau d’AMPs en Méditerranée car c’est le premier à adopter une approche régionale.

« L’utilisation à grande échelle de cette évaluation va aider à améliorer l’efficacité des AMPs en Méditerranée. Cela va également contribuer à la mise en place du programme de travail de la Convention sur la Diversité Biologique et favoriser une démarche plus unifiée lors de la production des rapports requis au niveau régional, national et européen » commente Dan Lafoley, le conseiller principal en sciences marines et en conservation du Programme Global Marin et Polaire de l’UICN.

« Les aires marines protégées (AMP) sont essentielles pour une « Méditerranée de Qualité », mais elles doivent, elles aussi, être de qualité : les AMP doivent être bien gérées, et l’efficacité de leur gestion doit être mesurable. Des outils tels que ce guide sont la meilleure façon d’y arriver et de répandre des modèles de gestion viables et fonctionnels pour équilibrer la protection des écosystèmes marins et l’usage durable de la mer » explique Marco Costantini, responsable du Programme Marin de WWF Italie, qui a lancé récemment une campagne estivale «Pour une Méditerranée de Qualité ».

Cette nouvelle publication de l’UICN et de WWF, réalisée dans le cadre du projet MedPan Nord du Programme Med, financé par le Fonds Européen de Développement Régional, avec le soutien financier de l’Agence Espagnole pour la Coopération Internationale et le Développement (AECID) et la Foundation MAVA, est disponible en trois langues (français, anglais et italien).

Elle propose une évaluation rapide et pratique pour mettre en lumière et mesurer les défis auxquels font face les AMPs. 

 

Pour plus d' info: Mar Otero
 


Mediterranean landscape