IUCN - L’UICN-Med améliore son engagement avec ses conseillers et représentants des commissions

L’UICN-Med améliore son engagement avec ses conseillers et représentants des commissions

19 March 2009 | News story

Le Centre de Coopération pour la Méditerranée de l’UICN à Malaga a organisé, les 28 et 29 Janvier, une réunion dont l’objectif fut « d’améliorer l’engagement de l’UICN-Med avec ses conseillers  et représentants des commissions ». La rencontre, qui s’est tenue au Centro Cívico de Malaga, a été inaugurée par Cinta Castillo, conseillère régionale pour l’environnement au Gouvernement Régional de l’Andalousie.

Lors de son discours inaugural, la conseillère a assuré que le gouvernement andalou partageait avec l’UICN « des préoccupations similaires concernant la conservation de l’environnement à l’échelle du bassin méditerranéen ». Cinta Castillo a en outre souligné la lutte contre le changement climatique, la protection de la faune et de la flore, la conservation des habitats ou la lutte contre les incendies, comme objectifs d’action en commun. La conseillère a profité de l´occasion pour présenter le livre « Mosaïque Méditerranéenne », élaboré par des experts de l’UICN. Cet ouvrage décrit l’importante biodiversité de la Méditerranée et passe en revue les menaces environnementales majeures, telles que la désertification, les incendies, la surexploitation des stocks de poissons ou le manque de ressources hydriques.

La rencontre a compté avec une vingtaine de membres experts et professionnels qui ont débattu des différentes résolutions liées aux diverses thématiques, ainsi que des moyens les plus appropriés pour leur mise en œuvre.

Il a ainsi été proposé un système de suivi des actions qui permette d’améliorer la participation et la transparence dans le processus de la mise en application des résolutions. Des suggestions pour améliorer la collaboration avec les commissions, les membres, les conseillers et les comités nationaux et régionaux ont également été analysées et discutées.

Afin que l’UICN-Med puisse remplir son rôle dans l’application des résolutions, un certain nombre d’actions à entreprendre ont été mises en avant, telles que: l’organisation d’un forum régional sur les océans, les côtes et les îles; la promotion de nouveaux outils pour  faciliter la création et la gestion d’aires marines protégées ; ainsi que l’identification des sites d’importance pour la conservation en Méditerranée,  sur la base des critères définis par la Convention sur la Diversité Biologique. 

Enfin, tous les participants se sont mis d’accord sur la nécessité de travailler de manière coordonnée entre les bureaux d’Amman, de Bruxelles et de Malaga, afin de pouvoir joindre les efforts, synchroniser les programmes et mettre en œuvre les résolutions, entre autres objectives.


Mediterranean landscape