Fijian voyaging flagship, Uto Ni Yalo, to sail to IUCN World Parks Congress 2014

03 July 2014 | News story

Un accord d’entente entre l’UICN Océanie et l’Uto Ni Yalo Trust a été signé, permettant au voilier Uto Ni Yalo de naviguer jusqu’à Sydney pour le Congrès Mondial des Parcs 2014 de l’UICN. Ce périple significatif diffusera un message régional relatif au besoin primordial de respecter et de protéger les grands espaces naturels et continuera ainsi la campagne du Voyage Pacifique : « une voie pour le Pacifique » initialement lancée par le Secrétariat du Programme Régional Océanien de l’Environnement (PROE).

Un accord d’entente entre l’UICN Océanie et l’Uto Ni Yalo Trust a été signé, permettant au voilier Uto Ni Yalo de naviguer jusqu’à Sydney pour le Congrès Mondial des Parcs 2014 de l’UICN. Ce périple significatif diffusera un message régional relatif au besoin primordial de respecter et de protéger les grands espaces naturels et continuera ainsi la campagne du Voyage Pacifique : « une voie pour le Pacifique » initialement lancée par le Secrétariat du Programme Régional Océanien de l’Environnement (PROE).

Le Congrès Mondial des Parc 2014 de l’UICN est un forum mondial marquant axé sure les aires protégées et organisé une fois chaque dix ans. C’est le forum les plus importants de la décennie, concentré sur le partage de solutions innovantes démontrant les diverses manières dont les aires protégées peuvent contribuer à répondre à certains des défis globaux les plus urgents au monde. Il réunira environ 3'000 participants de plus de 160 pays et, profitant de l’expertise mondiale présente, il examinera aussi les approches déjà établies relatives à la gouvernance et à la gestion des aires protégées. Le Congrès incitera des gens de tout horizon à développer un lien plus profond avec la nature. Il aidera à former et à orienter des solutions innovatrices, aussi bien pour les gens que pour les aires protégées pour les dix ans à venir et même au-delà.

Les habitants des Îles Pacifiques apportent au Congrès leur point de vue unique, reflétant la nature typique de leur région et son importance pour la planète. L’Océan Pacifique englobe non seulement de grands états océaniques, mais aussi des petites communautés insulaires. Ces communautés attachent une importance particulière à leur savoir traditionnel et ancestral, qui leurs apporte les outils culturels pour résister en vue des impacts du changement climatique. Il est important de reconnaître la valeur des océans dans cette région et le besoin de protéger ces grands espaces océanique dans le contexte du changement climatique.

L’arrivée du navire Uto Ni Yalo dans la Baie de Sydney sera une manière passionnante et évidente d’illustrer les discours fondamentaux provenant des Îles Pacifiques. La campagne « une voie pour le Pacifique » fournira des déclarations cruciales et unifiées de la part de toute la région des Îles Pacifiques au sujet de leurs croyances, de leur engagement et des diverses manières de garantir un futur durable pour leurs océans, leurs îles, leurs habitants ainsi que leur patrimoine. Il démontrera que les approches et le savoir traditionnels et indigènes mêlés aux idées modernes et réfléchies peuvent contribuer à résoudre les problèmes complexes auxquels la planète est confrontée.

L’accord d’entente signé entre l’UICN Océanie et l’Uto Ni Yalo Trust garantit une étroite collaboration de travail entre les organisations responsables de la planification de ce voyage en mer.

« Les habitants des Îles Pacifiques ont un lien étroit avec leurs mers et leurs terres et continuent de chercher des manières respectueuses et inventives pour protéger ces lieux naturels dont ils dépendent directement pour leur survie et leur futur. Le reste du monde devient également de plus en plus dépendant de la générosité naturelle de cette région et le peuple des Îles Pacifiques veut faire comprendre aux autres à quel point il est important de traiter ces ressources naturelles intelligemment. Ces messages cruciaux, parmi tant d’autres, seront habilement véhiculés au monde à bord de ces canoës itinérants – une manière magnifique et appropriée d’attirer l’attention sur la façon dont cette région du Pacifique valorise ses grands espaces naturels et inspire à les maintenir » selon Tony O’Keeffe, Coordinateur des Aires Protégées, Programme BIOPAMA, UICN Océanie.

« Ce partenariat avec l’UICN fait partie de notre engagement à embrasser l’héritage qui nous a été légué par nos ancêtres. Nous lutterons pacifiquement et positivement pour un océan sain et la survie des communautés de l’Océan Pacifique. Nous diffuserons au monde le message des îles Fidji et de l’Océan Pacifique relatif à la protection de l’environnement et à la mitigation quant à l’élévation du niveau des mers, aussi bien que notre position face à la pollution et le réchauffement planétaire. Nous invitons les habitants de Fidji à se joindre au voyage » selon Ratu Manoa Rasigatale, Président de l’Uto Ni Yalo Trust.

Le navire Uto Ni Yalo quittera les îles Fidji à la mi-septembre et voguera via Vanuatu, La Nouvelle Calédonie et la côte est de l’Australie, avant d’atteindre la Baie de Sydney pour l’ouverture du Congrès le 12 novembre 2014. Le projet d’inviter d’autres canoës des îles Cook, de Samoa et de Nouvelle Zélande à se joindre au périple jusqu’à Sydney est actuellement en cours. Des accords d’entente similaires seront signés avec les sociétés participant au voyage lors du Sustainable Sea Transport Talanoa ayant lieu du 14-18 juillet 2014 à Suva, Fidji.


Pour plus d’informations, contactez Tony O’Keeffe, Coordinateur des Aires Protégées, Programme BIOPAMA, UICN Océanie
tony.okeeffe@iucn.org ou James S. Bhagwan (Rev.), Uto Ni Yalo Trust, padrejames@gmail.com.

Pour plus d’informations ou pour organiser un entretien, prière de contacter :
Heath Synnott, Communications Officer, IUCN Oceania Regional Office.
Tél: +679 3319084, Portable: +679 9434820, Email: heath.synnott@iucn.org