IUCN - Une nouvelle stratégie pour lutter contre les espèces envahissantes marines en Méditerranée

Une nouvelle stratégie pour lutter contre les espèces envahissantes marines en Méditerranée

14 June 2013 | Downloads - publication

Face aux espèces exotiques, provenant de la Mer Rouge, de l’Océan Atlantique et au-delà, qui s’installent en Méditerranée, le Centre de Coopération pour la Méditerranée de l’IUCN a publié un nouveau rapport. Ce guide pratique fournit des indications sur les espèces envahissantes les plus dangereuses de la faune et la flore marine et apporte des solutions de gestion pour contrôler et éradiquer ces espèces des aires marines protégées.

Près de cinquante espèces sont présentées dans ce guide pratique visant à aider les gestionnaires des aires marines protégées à surveiller et contrôler la propagation des espèces envahissantes marines. Ce rapport promulgue des conseils sur l’identification et la surveillance de quarante-sept espèces hautement envahissantes. Il propose également des solutions pour empêcher leur établissement et leur propagation dans les Aires Marines Protégées (AMP).

Le paysage marin de la Méditerranée est redessiné en raison de l’interaction entre les déplacements naturels des espèces à travers les mers, les facteurs observés de changement climatique et les activités humaines telles que l’aquaculture et la circulation maritime. Les gestionnaires des aires marines protégées doivent prendre conscience de ce phénomène et apprendre à surveiller et gérer l’invasion de certaines espèces dans leurs écosystèmes.

L’algue hautement envahissante Caulerpa racemosa ou Caulerpa taxifolia, par exemple, peut occuper de vastes zones marines peu profondes et altérer les conditions physiques et chimiques de l’environnement, affectant gravement les écosystèmes côtiers. La propagation spectaculaire, le long des côtes méditerranéennes, d’autres espèces de poissons hautement toxiques, comme le poisson-ballon Lagocephalus, peut aussi avoir de sérieux impacts économiques sur le secteur de la pêche. En effet, ces poissons peuvent endommager le matériel de pêche et les prises, et leur chair toxique est impropre à la consommation.

Cette nouvelle publication offre un aperçu global de la situation actuelle en Méditerranée concernant le statut de la « Liste noire des espèces envahissantes dans le milieu marin », et donne accès à une stratégie et à des outils pour concevoir des programmes de surveillance dans les aires marines protégées.

Elle a été réalisée dans le cadre du projet MedPAN Nord du Programme Med, financé par le Fonds Européen de Développement Régional, avec le soutien financier de la Foundation Mava et de l’Agence Espagnole pour la Coopération Internationale et le Développement (AECID), et est disponible en trois langues.

 

Pour plus d'info: María del Mar Otero