Vers un programme régional conjoint sur l’environnement et le changement climatique

23 April 2013 | News story
0 ComentariosEscribir comentario

Du 26 au 28 mars 2013, s’est tenu à Dakar au Sénégal, l’atelier régional pour la formulation d’un Programme conjoint sur l’environnement et le changement climatique en Afrique de l’Ouest (PECC-AO), qui a vu la participation d’experts venus de huit pays ouest africains : Guinée Bissau, du Mali, du Togo, du Nigeria, du Ghana, du Burkina Faso, du Niger et du Sénégal.

«L'objectif de l'atelier est d'élaborer une note de concept et un cadre logique pour un programme régional conjoint sur le changement climatique. Une feuille de route pour le développement du document du programme régional va être adoptée à l'issue de cette rencontre», a expliqué Racine Kane, chef de mission de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) au Sénégal.

La rencontre fait suite à celle tenue à Ouagadougou (Burkina Faso) les 11 et 12 février 2012 qui avait identifié des axes innovants, des objectifs stratégiques et quelques activités sur lesquels le programme conjoint doit être bâti.

«L'objectif du programme conjoint est de bâtir un partenariat pour opérationnaliser le plan stratégique de la CEDEAO sur le changement climatique, en appuyant spécifiquement la mise en œuvre des politiques et programmes sous régionaux". "Il vise aussi à mettre en place des actions concrètes sur le terrain dans les différents domaines de l'environnement ; appuyer la recherche-action sur la production et l'utilisation des informations climatiques ; etc.», a poursuivi Racine Kane.

Selon les initiateurs du programme conjoint sur le changement climatique en Afrique de l'Ouest, il est constaté l'absence d'un partenariat sur des questions essentielles comme celle sur le changement climatique et la gouvernance environnementale. Cette situation est à la base de la dispersion des efforts et des énergies, voire des moyens dans la sous-région, indique-t-on.

L'expérience de l'UICN à travers son Initiative pour la réduction de la pauvreté et la gestion de l'environnement (PREMI, selon le sigle anglais) montre bien que l'établissement du partenariat sur les grands enjeux environnementaux donne des résultats pertinents utilisables et repliables à différentes échelles du développement.

Les travaux de l’atelier ont permis d’élaborer la note de concept du programme, le cadre logique et une feuille de route pour l’élaboration du programme. Un comité de rédaction du programme conjoint sera mis en place pour finaliser le document du programme.

Conçu pour couvrir les pays de l’Afrique de l’Ouest le programme sera étalé sur dix ans, soit en deux phases de cinq ans chacune, avec un budget de 15 millions d'euros. Une requête de financement du programme ainsi élaboré sera soumise aux institutions suivantes pour cofinancement: BOAD, BAD, BM, Asdi, Danida, Coopération Néerlandaise, Union Européenne.

Pour plus d’informations, contactez maxime.somda@iucn.org
 


Comentarios

0 Comentarios
Escribir comentario

600 CHARACTERS LEFT

captcha