CEFDHAC : De la réforme à l’action

21 February 2009 | News story
0 ComentariosEscribir comentario

 

La Conférence sur les Ecosystèmes de Forêts Denses et Humides d’Afrique Centrale (CEFDHAC) ou « Processus de Brazzaville » est, depuis sa création en 1996, « un forum dynamique d’échange favorisant la concertation multi acteurs en vue de l’adhésion et de l’implication des parties prenantes au processus de gestion durable des écosystèmes des forêts d’Afrique centrale ».
En novembre 2007, la vision commune de la CEFDHAC a été renforcée par la réforme dont l’objectif était de la rendre plus dynamique afin qu’elle joue pleinement son rôle (plateforme de concertation et de dialogue proposant des recommandations concrètes au niveau décisionnel auprès de la COMIFAC (Commission des Forets d’Afrique Centrale), instance de décision.
A la suite de la 6ème session de la CEFDHAC, une réunion sur les perspectives de mise en œuvre de la réforme s’est tenue à Douala en mai 2008. Au cours de cette rencontre, il est apparu indispensable de mettre en place les structures de la CEFDHAC reformée dont entre autres l’organisation des Assemblées Générales Extraordinaires du REJEFAC, du REPALEAC et l’organisation des fora nationaux dans les pays de l’espace COMIFAC. Ainsi, avec l’appui financier de la GTZ, l’UICN a été mandaté pour appuyer la mise en place de ces structures.
En octobre 2008, les Assemblées Générales Extraordinaires du REPALEAC et du REJEFAC se sont tenus respectivement à Kinshasa et à Douala. Elles ont permis de finaliser les textes juridiques et le plan d’action  2009-2011, de mettre en place les structures légitimement reconnues et de désigner leur représentant au sein du Comité de pilotage de la CEFDHAC. Du 03 novembre au 19 décembre 2008, se sont tenus les fora nationaux dans les pays de la sous région excepté le Cameroun. Chaque forum national a été l’occasion pour l’ensemble des différents acteurs nationaux d’identifier  les priorités nationales, d’élaborer le Plan d’opérations 2009-2011 (pour le pays), arrimés au plan de convergence de la COMIFAC et de désigner le Président du Forum national devant représenter le pays au sein du Comité de pilotage de la CEFDHAC.
La mise en œuvre de la réforme a permis l’organisation  des débats politiques et techniques à travers les foras nationaux et la canalisation  des  produits de discussions et les  analyses et recommandations issues des différentes parties prenantes vers la COMIFAC et le PFBC.

Après le Forum du Cameroun , le Comité de Pilotage de la CEFDHAC se tiendra probablement vers la fin du premier trimestre 2009.
 


Comentarios

0 Comentarios
Escribir comentario

600 CHARACTERS LEFT

captcha