Faire entendre la voix de l’Amérique centrale à Copenhague

30 November 2009 | News story

En Amérique centrale, l’UICN encourage la société civile à participer aux négociations sur le changement climatique et s’efforce de veiller à ce que les besoins et les solutions propres à cette région soient pris en compte dans l'accord post-2012.

UICN Méso-Amérique apporte son soutien aux équipes de négociation du gouvernement régional auprès de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) en matière d’analyse des politiques et de rédaction de documents de position commune, en intégrant les résultats des consultations d’un large éventail d'organisations de la société civile. L’opération est réalisée en étroite coopération avec le Système d’intégration centraméricain (SICA), la Commission centraméricaine de l’environnement et du développement (CCAD) et la branche de la société civile du SICA, le Comité consultatif (CC-SICA). Une large palette de secteurs, y compris le mouvement indigène et paysan, les syndicats, les universités, las associations communautaires, les entrepreneurs, les groupes de femmes, les sociétés de services publics et les municipalités, peuvent ainsi avoir voix au chapitre.

Des ateliers ont été organisés dans tous les pays d’Amérique centrale, notamment deux ateliers sur le REDD-Réduction des émissions liées à la déforestation et à la dégradation des forêts, auxquels ont participé plusieurs associations de paysans et de petits exploitants agroforestiers, y compris l’ACICAFOC (Association coordinatrice indigène et paysanne d’agroforesterie communautaire de l’Amérique centrale), membre de l’UICN. Des discussions ont également été entamées avec le secteur des transports, lequel cherche des solutions pour réduire son empreinte carbone, ainsi qu’avec la Fédération centraméricaine des pêcheries artisanales, qui représente des communautés vulnérables au changement climatique. Parallèlement, un atelier organisé en collaboration avec l’équipe de négociation sur le changement climatique d’Amérique centrale a permis d’informer les délégués et de leur donner des précisions sur le texte de négociation préalablement à la réunion de Bangkok de la CCNUCC. Ces ateliers ont pour objet de parvenir à une communauté de vues quant aux principaux enjeux liés au changement climatique et de définir les mesures nationales et régionales à prendre en priorité.

De grandes ONG régionales, dont The Nature Conservancy, Conservation International et Rainforest Alliance, ainsi que des représentants gouvernementaux travaillant sur le changement climatique ont participé à une Plateforme régionale sur le changement climatique récemment organisée par l’UICN dans le but de renforcer la coordination de la mobilisation en faveur de la lutte contre le changement climatique. Grâce à de vastes consultations de ce type, on espère parvenir à une Stratégie régionale sur le changement climatique en vertu de laquelle les différents secteurs s'engageront à prendre des mesures concrètes en faveur de l'atténuation du changement climatique et de l’adaptation à ses effets.

Pour tout complément d’information, veuillez contacter :
Pascal O. Girot, Coordinateur de Programme régional pour l’UICN-Méso-Amérique
pascal.girot@iucn.org