Deux des principales caractéristiques de la région méditerranéenne sont sa forte dépendance à l’égard des ressources naturelles et l’existence d’écarts socio-économiques. Les investissements nationaux et étrangers ont augmenté au cours des dernières années dans les pays méditerranéens, mais ces derniers ne sont pas toujours correctement catalysés pour contribuer au développement durable.

Plusieurs entreprises privées en Méditerranée (dont une grande partie sont des petites et moyennes entreprises) sont conscientes de leur empreinte sur l'environnement mais ne savent pas comment agir, ou bien ne le peuvent pas.

Certaines multinationales ont déjà mis en place des activités destinées à préserver les ressources naturelles et à promouvoir des actions durables dans la région.

Cependant, ces activités sont mises en place sporadiquement, ne sont pas coordonnées et pourraient être plus efficaces si elles reposaient sur une approche stratégique intégrée qui permettrait de renforcer la coopération entre toutes les parties prenantes des secteurs clés de l'économie. Cette coopération consisterait à partager les expériences et les résultats mais aussi à utiliser ces deux éléments comme outil essentiel à la conservation et au développement économique de l'ensemble de la région.

C’est pour cette raison que l'UICN-Med a décidé, en 2008, d'instaurer un dialogue avec le secteur privé de la région avant d’entamer toute coopération afin d’élaborer une stratégie adaptée visant à soutenir les principales initiatives de la région.

L’objectif premier de cet engagement est d'équilibrer la croissance économique, le développement social et les menaces environnementales, étant donné que le secteur privé est un acteur prépondérant dans ces trois domaines.

Selon le plan intersssionel 2009-2012, le Centre de Coopération pour la Méditerranée de l'UICN travaillera au coude à coude avec tous les membres afin d'étudier les différentes possibilités de développement avec le secteur privé sur les marchés porteurs et rémunérateurs au niveau local mais aussi international.

Pour plus d'informations, veuillez consulter le Programme sous-régional Afrique du Nord 2008-2012 de l'UICN, Domaine thématique prioritaire 5 : En faveur d’une économie mondiale plus verte. Intégration des valeurs de la conservation des écosystèmes dans la politique économique, la finance et les marchés.