Environ 70 % de notre planète est recouverte d'eau et la mer Méditerranée couvre moins de 1 % des 350 millions de kilomètres carrés d'étendue d'océans. Cependant, environ 700 espèces marines de poissons, de cétacés, de crabes, de tortues de mer, de mollusques et de plantes se développent dans ses eaux et certains groupes, tels que les requins ou les raies, présentent une plus grande diversité dans cette mer semi fermée que dans le reste du monde.

Vie sous-marine inexplorée

Les paysages sous-marins sont hétéroclites. Ils renferment une diversité extraordinaire de mondes différents : étendues de sable, forêts de laminaires géants, sources hydrothermales, canyons, abysses et haute mer. Dans cet environnement, les océans recèlent de milliers d'espèces, des plus petites bactéries aux plus grosses baleines.

Environ un tiers de ces espèces a été classé dans la Catégorie Données insuffisantes car le peu d'informations disponibles ne permet pas de déterminer le niveau de menace auquel elles doivent faire face.

Agir avant que les limites ne soient atteintes

Durant des siècles, les hommes ont pensé que les océans étaient une ressource intarissable qui fournissait de la nourriture et absorbait les déchets. Toutefois, au cours des 50 dernières années, une diminution dramatique des ressources halieutiques a démontré que l'activité anthropique avait un impact significatif sur la diversité biologique.