MEDINA

28 October 2011 | Project description

Suivi et Indicateurs des Ecosystèmes Marins de l’Afrique du Nord (Marine Ecosystem Dynamics and Indicators for North Africa)

En Méditerranée, les écosystèmes côtiers sont exposés à de nombreuses pressions, parmi lesquelles l’urbanisation croissante, l’intensification des activités maritimes et la pêche non durable. L’impact de telles pressions a provoqué la dégradation des espaces naturels et semi-naturels, et la perte de biodiversité marine et terrestre. Actuellement, les pays d’Afrique du Nord ne disposent pas de programmes exhaustifs de surveillance à long terme de leurs zones côtières. MEDINA contribuera à créer le cadre qui permettra que de tels programmes soient développés dans le cadre d’un échange d’expérience avec les pays d’Europe : les partenaires européens suivant le cadre réglementaire imposé par la Commission Européenne, notamment la directive-cadre stratégie marine, effectuant un transfert de capacité vers les pays nord-africains.

Le Programme marin de l'UICN en Méditerranée est déjà impliqué dans un certain nombre d'initiatives pragmatiques visant à promouvoir une gestion intégrée des zones côtières, à préserver et restaurer l'intégrité biologique de la mer Méditerranée et à favoriser le développement durable de la région.

Objectifs

MEDINA est conçu pour améliorer la capacité des pays d’Afrique du Nord à mettre en œuvre les politiques environnementales, ainsi que les conventions et protocoles destinés à maintenir / améliorer la qualité de leurs écosystèmes marins et côtiers. Les objectifs généraux de MEDINA sont :

  1. Contribuer à l'évaluation et à la mise en œuvre d’un système de surveillance permanent des écosystèmes côtiers dans les pays d'Afrique du Nord (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye et Egypte). Ceci se fera par le renforcement des capacités de surveillance dans la région, concernant en particulier l’identification des risques majeurs liés au changement climatique, permettant l'élaboration de stratégies d'adaptation pour en atténuer les effets.
  2. Assurer l'exploitation maximum des capacités de l’Infrastructure Commune (GCI) du GEOSS (Système mondial des systèmes d'observation de la Terre) en fournissant le cadre nécessaire pour l’intégration des Observations de la Terre par satellite et des données conventionnelles de surveillance environnementale.

Méthodologie

Les activités menées dans le cadre du projet MEDINA sont réparties selon les thématiques suivantes (mises à part les activités liées à la gestion et à la diffusion des résultats) :

  • État des lieux de la surveillance des écosystèmes marins côtiers dans les pays d'Afrique du Nord (travaux dirigés par l'UICN)
  • Le portail du projet MEDINA (MEDINA e-infrastructure) sur le Système des Systèmes et son application sur des sites pilotes
  • Développement et test d'outils servant à l’analyse de données, l’intégration de données et l’extrapolation.
  • Evaluation participative des écosystèmes au niveau régional
  • Les activités de renforcement de capacité au sein du projet MEDINA sont menées au niveau structurel, institutionnel et humain.

MEDINA atteindra ses objectifs en adoptant le schéma DPSIR (Eléments moteurs-Pression-État-Impact-Réponse) adopté par l'Agence Européenne pour l'Environnement, comme modèle de causalité pour décrire les interactions entre la société et l'environnement. Les principaux éléments moteurs et les pressions tels que la pêche, le tourisme, le développement urbain et industriel, les flux de déchets et d’eau, seront identifiés. Les données d’observation de la terre par satellite seront recueillies à partir de projets en cours ou récemment achevés, et seront intégrées aux données de terrain. L’approche du projet MEDINA sera testée à travers cinq études de cas pilotes (avec des thématiques différentes) représentatives des enjeux prioritaires de chaque pays.

Le portail du projet MEDINA (MEDINA e-infrastructure), c’est-à-dire l'ensemble des données, des informations et des services de traitement de données pertinents, sera conforme à l’Infrastructure Commune du GEOSS et accessible à travers le portail web des groupes de travail GEO (Group on Earth Observations). Les utilisateurs finaux seront en mesure de choisir entre une interface directe avec le portail du projet MEDINA ou avec l’information complète mise à disposition par le GEOSS et le Portail Web du GEO.

Partenaires

Le projet, dirigé par l’Université Ca 'Foscari (Venise, Italie), réunit un consortium de 13 partenaires, des pays suivants: Italie, Espagne, France, Maroc, Tunisie, Algérie, Egypte.
 

Budget

MEDINA est cofinancé par la Commission européenne (Instrument FP7 projet collaboratif) pour un coût total de 4.186.532 €.

Durée

36 mois à partir du 1er Octobre 2011.

Pour plus d’information, veuillez contacter alain.jeudy@iucn.org