Afrique du nord: une étude sur la biodiversité des eaux douces

06 August 2011 | Project completed

L’intégration de la biodiversité des eaux douces dans le processus de développement à travers l’Afrique : mobiliser des informations et des sites de démonstration.

Contexte

Ce projet s’inscrivait dans le cadre du programme intitulé: « L’intégration de la biodiversité des eaux douces dans le processus de développement à travers l’Afrique : mobiliser des informations et des sites de démonstration ». Le projet a pris fin en 2010.

Le Rôle de l’UICN-Med

La partie du projet dédiée au nord de l’Afrique était coordonnée par le centre pour la coopération en méditerranée de l’UICN, et couvrait les quatre pays suivants : l’Algérie, l’Egypte, le Maroc, la Libye et la Tunisie. Cette partie du projet concentrée sur l’Afrique du nord avait pour but de mobiliser puis synthétiser l’information et l’expertise attachée à la biodiversité des eaux douces, afin de la rendre disponible pour toute personne impliquée dans la thématique des eaux douces.

Objectifs

S’assurer que le programme environnemental pour le développement des ressources hydriques en Afrique est basé sur des informations fiables concernant le statut, la distribution et les prérequis écologiques de la biodiversité des eaux douces pour des groupes taxinomique prioritaires tels que : Poissons, Plantes aquatiques, Mollusques, Odonates (libellules) et crustacés (crabes).

Résultats

• Les évaluations des 5 groupes taxinomiques cites ont été étendues à toute la région méditerranéenne.
• Un document analytique intitulé “ Statut et Distribution de la Biodiversité des Eaux douces en Afrique du Nord” a été publié et distribué aux membres méditerranéens.
• 63 experts régionaux ont été identifies dans la région méditerranéenne.
• La capacité régionale pour l’évaluation de la biodiversité ainsi que la gestion de données a été améliorée de façon significative à travers les activités de formation.

Intégration de connaissances scientifiques dans les plans de gestion locaux pour le bassin de la Moulouya


Le bassin Africain de la Moulouya a été identifié comme site de démonstration. Le travail a été développé en collaboration avec l’Agence du Bassin Hydrologique de la Moulouya (ABHM) au Maroc ainsi qu’avec d’autres partenaires régionaux tels que l’université d’Oujda. Les principales activités menées dans ce site de démonstration étaient les suivantes :

- Diagnostic et évaluation détaillée de la biodiversité aquatique de la région: ce travail a pu être développé grâce à la participation de différents groupes spécialisés de l’UICN (groupe spécialisé d’Odonata…) et de partenaires locaux (Université d’Oujda). Le diagnostic identifié comprenait des activités de terrain ainsi que des analyses en laboratoires.
- La création d’une évaluation de la biodiversité (amélioration de la connaissance), pour les espèces faisant partie des 5 groupes taxinomiques présents dans la région tout comme pour leurs habitats clefs.
- Formation, destinée aux experts en matière d’eau douce et gestionnaires locaux impliqués dans l’utilisation des techniques GIS dans le bassin de la Moulouya.
- Présentation des résultats de l’évaluation de la biodiversité auprès des décisionnaires locaux, mise en place d’un réseau de surveillance pour la biodiversité de la région (ABHM), et promotion de la communication et de l’utilisation de réseaux entre les parties impliquées dans la gestion de la biodiversité de la région.
- Mener à bien des activités, vulgariser les résultats ainsi que le matériel de communication sur l’état de la biodiversité de la Moulouya pour favoriser une prise de conscience de la communauté locale (the Moulouya caravane). Cette activité comprend en amont la publication de guides spécifiques sur la flore et la faune des eaux douces, présentes dans la région de Moulouya.
- Formulation et recommandations sur l’introduction des résultats clefs obtenus dans les plans de gestion de la région.

Partenaires

International Institute for Geo-Information Science and Earth Observation (ITC)
Centre d’Investigation de la Biodiversité et des Ressources Génétiques (CIBIO)
Agence du Bassin Hydrologique de la Moulouya (ABHM)
WWF; Tour du Valat, UNDP RAC/SPA, Med Wet

Donateurs

Commission Européenne.
Un cofinancement de ce projet a été fourni par la Fondation MAVA ainsi que par l’Agence Espagnole pour le Développement de la Coopération Internationale (AECID).
Janvier 2007 -Septembre 2010

Les activités du Centre de coopération pour la Méditerrnée de l'UICN sont financées principalement par le ministère de l'Environnement de la Junta de Andalucía, le ministère de l'Environnement et Milieu rural et marin et de l'Agence espagnole de coopération internationale au développement (AECI ) entre autres.

Pour plus d'informations: medspecies@iucn.org

Les activités du Centre de coopération pour la Méditerrnée de l'UICN sont financées principalement par le ministère de l'Environnement de la Junta de Andalucía, le ministère de l'Environnement et Milieu rural et marin et de l'Agence espagnole de coopération internationale au développement (AECI ) entre autres.