À sec mais riche : conserver la biodiversité dans les zones arides

12 September 2012 | Article
2 CommentairesWrite a comment

L’eau est un ingrédient essentiel de la vie sur terre. Une diversité extraordinaire peut cependant exister dans des milieux où elle est rare. Les zones arides couvrent plus de 40% de la surface terrestre et elles sont le domaine d’espèces et d’écosystèmes uniques. Lancé au Congrès mondial de la nature de l’UICN, le livre Conserving Dryland Biodiversity constitue la première analyse complète de l’importance et de la valeur mondiales de la biodiversité des zones arides.

« Malgré leurs niveaux d’aridité relatifs, les zones arides contiennent une diversité biologique importante. De nombreuses espèces végétales et animales, de nombreux habitats n’existent que dans des zones arides, ce qui fait de certaines régions semi-arides ou sèches subhumides des régions qui comptent parmi les plus riches du monde en biodiversité, » dit Jonathan Davies, Coordinateur de l’Initiative mondiale pour les Zones arides de l’UICN.

« La biodiversité est vitale pour les moyens d’existence de nombreux habitants des régions arides : elle joue un rôle central dans leurs stratégies traditionnelles de gestion des risques en participant à la production de nourriture et en fournissant une multitude d’autres services. »

Le livre est destiné à sensibiliser et à galvaniser l’action en faveur de la conservation et du développement des zones arides. C’est un appel à l’action mais aussi un guide pour montrer comment mener équitablement la quête de conservation et de développement. Il illustre l’incroyable variété de la biodiversité des zones arides, la manière dont elle s’est adaptée aux conditions spéciales de cet environnement, et comment les populations locales et leurs cultures peuvent contribuer à sa conservation.
« Cette nouvelle publication fournit des exemples d’approches de la conservation réussies, qui accordent une grande importance aux solutions communautaire et aux aires protégées autochtones et communautaires » dit Davies. « Elle donne des exemples de gestion durable des terres comme mécanismes pour préserver la biodiversité, ce qui est particulièrement important si nous voulons atteindre les buts de conservation à grande échelle sans entrer en compétition avec la production de nourriture dans un monde qui se développe rapidement. »

Le livre esquisse une vision de l’avenir des terres arides : une vision où la gestion de la biodiversité et la connectivité des paysages sont prises en compte dans le développement agricole, où la croissance verte est adaptée aux réalités des régions arides, et où la terre est préservée pour garantir fourniture d’eau et de nourriture.

Il fait appel à un plus grand investissement dans l’innovation et le savoir, à un plus grand apport d’incitants et de financements, à une amélioration significative de la gouvernance, à une responsabilisation des zones arides et à un effort concerté en faveur de la biodiversité des régions arides à tous niveaux – depuis le fermier jusqu’aux gouvernements et aux institutions internationales. Il souligne aussi quels sont les risques et les coûts globaux si l’on ne parvient pas à traduire cet optimisme en actions à une échelle adéquate.

Conserving Dryland Biodiversity est le produit de la collaboration entre plusieurs institutions : l’UICN, la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification et le Centre mondial de surveillance de la conservation de la nature du PNUE. Des experts de diverses commissions de l’UICN et de nombreux autres collaborateurs ont enrichi ce livre de leurs expériences et d’études de cas. Vous pouvez télécharger Conserving Dryland Biodiversity ici : http://data.iucn.org/dbtw-wpd/edocs/2012-050.pdf  
 


Commentaires

2 Commentaires
1 anteur université desaida algerie
conservation dela biodiversité des plans d'eau deszone aride
mercie
June 25, 2013 - 21:25
2 anteur djamel université de saida algerie
intégration des données ecologique pour le déterminisme le factuer ecologique eau zone aride
relation entre ressource en eau et la biodiversité végétale dans une zone aride a l'aide de l'outil géomatique
February 25, 2013 - 13:05
Commentaires
  • 1-2
  • 2
Write a comment

600 CHARACTERS LEFT

captcha
Une vue aérienne d'écosystèmes d'Afrique centrale et occidentale