Sécurité alimentaire : Quels enjeux pour les petits producteurs dans l’irrigation à grande échelle autour des barrages au Burkina Faso ?

29 November 2013 | News story

Les 26 et 27 novembre 2013 s’est tenu à Ouagadougou (Burkina Faso) l’atelier national de restitution des travaux de recherche-action sur les moyens d’existence des agriculteurs des périmètres rizicoles de Bagré, dans le cadre du partenariat entre la Global Water Initiative (GWI) et Bagrépôle grâce à l’appui financier de la Fondation Howard G. Buffett.

Organisé par le consortium formé par l’Institut International pour l’Environnement et le Développement (IIED) et l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), en collaboration avec l’Iram (Institut de Recherches et d’Applications des Méthodes de Développement) et IED Afrique (Innovation, Environnement, Développement), cet atelier a regroupé une cinquantaine de participants du Burkina représentant les divers acteurs impliqués dans les processus de mise en œuvre des barrages: Organisations de la société civile, représentants des usagers, élus, chercheurs, services techniques, structures de gestion des barrages, Organisations régionales et internationales.

Cet atelier est initié dans le cadre du deuxième objectif stratégique poursuivi par le programme GWI en Afrique de l’Ouest pour mieux comprendre les dynamiques locales et appuyer les petits producteurs au niveau des grands aménagements hydro agricoles existants pour la riziculture, afin d’améliorer durablement leur productivité, leurs revenus et leur bien-être, par l’apprentissage, le partage de l’information et l’adoption de bonnes pratiques (innovations). L’amélioration des outils et règles de gouvernance autour des systèmes d’irrigation existants (structures de gestion de l’eau, organisations paysannes, systèmes fonciers, financement des exploitations) doit permettre à tous les bénéficiaires locaux de partager équitablement les ressources en eau et les terres, en évitant les conflits entre usagers, et en exploitant toutes les opportunités d’investissements dans des activités génératrices de revenus pour assurer leur sécurité alimentaire.

La présente rencontre a permis de partager les expériences et d’échanger sur les aspirations, les contraintes de production et les enjeux autour de la sécurité des moyens de subsistance des différentes catégories d’agriculteurs présents sur les grands périmètres irrigués au Burkina Faso. Elle fait suite à l’atelier régional sur le même thème organisé à Ouagadougou les 10, 11 et 12 juillet 2013, qui avait permis de consolider les messages issus des trois études de cas menées au Burkina (barrage de Bagré), Mali (barrage de Sélingué) et Sénégal (barrage de Niandouba).

Le programme Global Water Initiative (GWI), financé par la Fondation Howard G. Buffett et mis en œuvre par le consortium formé par l’UICN et l’IIED, en collaboration étroite avec les institutions nationales en charge de ces questions et les organisations de producteurs, vise à comprendre les dynamiques locales pour appuyer les petits producteurs dans les grands aménagements hydro agricoles existants afin d’améliorer durablement la productivité de la riziculture et les revenus des producteurs, par l’apprentissage, le partage de l’information et l’adoption de bonnes pratiques (innovations).

Pour plus d’informations vous pouvez contacter : Jérôme Koundouno, Coordinateur régional GWI Afrique de l’Ouest


Une vue aérienne d'écosystèmes d'Afrique centrale et occidentale