REDD MultiActeurs

06 July 2012 | Project description

Titre du projet : Appui à la participation multi acteurs au processus REDD au Cameroun, au Gabon, au Congo et en RCA
Pays concernés : Cameroun, Gabon, Congo, RCA

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Les enjeux climatiques de la déforestation ont amené les acteurs des négociations internationales sur le climat à porter une attention croissante au deuxième massif forestier tropical humide du monde qu’est le bassin du Congo. Son importance est telle qu’un ralentissement de sa déforestation peut avoir un impact significatif sur l’avenir du climat de la planète. Le mécanisme de réduction des émissions dues à la déforestation et la dégradation des forêts, REDD+ est l’une des solutions privilégiées pour soutenir la préservation de ce vaste massif. Dans ses principes fondamentaux, le mécanisme REDD doit être accessible aux communautés locales, susciter leur forte mobilisation et leur implication, afin qu’elles puissent tirer le meilleur parti de cette opportunité. Pour de nombreux experts, le succès du processus REDD passe par l’implication des parties prenantes et devra contribuer à  l’amélioration des conditions de vie des populations à la base. Or, un des principaux obstacles à la réussite de ces démarches réside dans l’insuffisance de la participation et de l’implication des parties prenantes à ce processus, mais également dans l’inadaptation du cadre institutionnel et politique au contexte des négociations en cours sur le climat et la faible connaissance du  processus et à différentes échelles (local, national et sous régional).

Le projet  « Appui à la participation multi acteurs au processus REDD+ au Cameroun, au Gabon, au Congo et en RCA » se propose d’apporter une réponse adaptée à cet effet. Le projet cherche à renforcer la participation des populations riveraines des deux paysages transfrontaliers ciblés et des groupes marginalisés dès la phase de préparation du processus REDD+ dans le bassin du Congo.

BENEFICIAIRES DU PROJET

  • les populations locales des deux paysages 
  • les acteurs des deux paysages transfrontaliers TNS et TRIDOM,
  • les Etats à travers les services gouvernementaux chargés dans les quatre pays concernés de l’élaboration et de la mise en œuvre du mécanisme REDD.
  • les organisations de la société civile et le secteur privé,
  • les acteurs locaux susceptibles de bénéficier des facilités offertes par les mécanismes REDD mis en place dans les quatre Etats.


OBJECTIF DU PROJET

Favoriser l’émergence d’un cadre institutionnel participatif et équitable contribuant efficacement à l’amélioration des conditions de vie des populations et à la réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts

RESULTATS ATTENDUS DU PROJET

  1. Les lois et les institutions forestières et environnementales sont adaptées et les stratégies nationales ainsi que les mécanismes équitables de paiement et de partage des bénéfices sont élaborés en tenant compte des besoins de toutes les parties prenantes au processus
  2. Les processus nationaux et sous régional REDD+ sont coordonnés par des institutions multi-acteurs
  3. Les différentes parties prenantes notamment les populations pauvres et marginalisées ont des connaissances nécessaires et leur contribution à l’élaboration et la mise en œuvre des politiques et stratégies REDD+ est reconnue
  4. Les initiatives pilotes REDD sont développées par les populations à la base et les leçons apprises de ces activités pilotes sont collectées et disséminées au niveau national et sous régional
  5. Le processus d’harmonisation des stratégies et autres modalités REDD entre les Etats de la sous région est facilité


Image des 4 éléments de la nature