L’UICN et ces partenaires s’accordent sur la gestion durable de trois unités modernes de transformation d'amandes en beurre de karité dans les communes de Bissiga, Lalgaye et Tenkodogo

27 March 2013 | News story

Comme annoncé, dans notre précédent article, les 12 et 13 mars 2013, s'est tenu à Tenkodogo, à la salle de conférence de l'Hôtel LAAFI, un atelier d'appropriation de trois unités de production de beure de karité dans le cadre de la mise en œuvre de la thématique prioritaire «Développer des solutions naturelles pour les défis globaux du climat, la sécurité alimentaire et le développement» de l'UICN-Burkina Faso, avec l'appui de la coopération suédoise.

Ce projet d'adaptation accompagne le gouvernement du Burkina Faso dans la mise en œuvre du PANA et a pour objectif d'accroître la capacité adaptative des communautés et la résilience des écosystèmes dans les espaces d'influence des massifs forestiers aménagés.

Dans le processus d’amélioration de la résilience de l’écosystème de la forêt de Sablogo et celle des communautés riveraines, l’appui à l’acquisition d’unités modernes de transformation d’amendes de karité a été requis par les autorités des trois communes en soutien à la dynamique de trois microprojets communaux de contribution à l’aménagement de ladite forêt. L’atelier visait l’optimisation et la pérennisation des unités de transformation.  

Les objectifs fut: 1) D'adopter un cahier de charges (ou manuel de procédure simplifiée) de gestion de chaque unité, y compris les mécanismes de fonctionnement / collaboration inter unités; 2) Diagnostiquer les insuffisances de capacités (techniques, organisationnelle, etc.) des bénéficiaires; 3) Identifier des mécanismes et opportunités d'écoulement du beurre; 4) Établir une feuille de route des actions des parties;  5) Finaliser les consensus sur les rôles, responsabilités et feuille de route des actions des parties.

 L'atelier a été présidé par Madame Clarisse HONADIA/KAMBOU, chargée du programme, et modéré par Oumarou SEYNOU de l'UICN. Les participants de l'atelier était issus de plusieurs structures impliquées dans le processus de développement des communes de Bissiga, Lalgaye et Tenkodogo tels l'Association Ragoussi, la Direction Régional de la Promotion de la Femme, la Direction Régionale de l'Environnement et du Développement Durable, la Direction Régionale de l'Économie et de la Planification, l'Association Bissakupu, l'Association Dakupa, la Caisse Populaire de Tenkodogo, l'Entreprise Oléagy Internationale et des représentants de la mairie des trois communes impliqués. Durant la séance pleinière du premier jour, les cinq communications thématiques ont été prononcées, suivi de témoignages de la part des Groupements Wawin Latra de productrices de beurre de Silly et de l'unité de beurre de Singuinvoussé pour partager leurs expériences. Ensuite, il y eut des travaux de groupes. Les principaux résultats de l'atelier fut:

1) L'adoption d'un outil de fonctionnement muni de règles claires de collaboration inter groupes et inter unités;

2) Une meilleure connaissance des insuffisances en vu d'un plan de renforcement des capacités et/ou de suivi accompagnement renforcé;

3) L'identification et la planification de mécanismes et opportunités d'écoulement du beurre;

4)  Et l'adoption d'une feuille de route consensuelle des parties sur le déroulement des actions de production et d'accompagnement. oumarou.seynou@iucn.org; celestin.poda@iucn.org

 


Une vue aérienne d'écosystèmes d'Afrique centrale et occidentale