Sommet des trois bassins forestiers tropicaux du monde : promouvoir les meilleures pratiques de gestion

03 June 2011 | News story
0 CommentairesWrite a comment

Le Ministre de l’Economie forestière  du Congo, Henri Djombo a procédé ce lundi 30 mai à l’ouverture des travaux des experts en charge de préparer le projet d’accord et le projet de déclaration commune. Dans son mot d’ouverture, il a exhorté les experts à produire un «  accord de coopération simple, facile à comprendre, facile à mettre en œuvre, qui n’empiète pas sur la souveraineté des Etats et l’sur l’autonomie des institutions existantes ».

En effet, le Sommet des Chefs d’Etats et de Gouvernement sur les trois bassins forestiers tropicaux du monde qui se tient à Brazzaville au Congo du 29 au 3 juin 2011, aboutira à la signature d'un accord de coopération entre les trois bassins et à une "déclaration de Brazzaville" sur les liens entre les forêts tropicales, le climat et le développement durable, en prévision de la convention-cadre de l'ONU sur les changements climatiques, qui se tiendra à Durban en Afrique du Sud en novembre 2011, et du sommet de Rio en 2012 sur le développement durable.

Ces assises, qui vont regrouper  pour la première fois, les chefs d’Etat et les experts d’une trentaine de pays des bassins forestiers de l’Amazonie (Amérique latine), du Congo, (Afrique centrale),  et de Bornéo Mekong, (Asie du Sud-Est), visent à mettre en place une plate-forme d'échange d'informations, d'expériences et de négociations pour «  promouvoir ensemble les meilleures pratiques forestières dans les trois bassins ».

Le  programme de travail prévoit  le segment des experts du 30 mai au 1er juin, le segment ministériel  le 2 juin où seront adoptés les documents préparés par les experts, lesquels  seront soumis au Chefs d’Etat le 3 juin. 

L’ouverture de l’espace d’exposition a été procédée le dimanche 29 mai. L’UICN qui contribue avec d’autres organisations dans l’élaboration du projet de l’accord et du projet de déclaration commune dispose d’un stand. Ce dernier  a connu la visite de l’équipe UICN présente à ces assises. 

Par ailleurs, l’UICN a contribué à la préparation de ce Sommet en matière de communication notamment dans la production de l’édition spéciale du magazine Afrique Environnement et par l’organisation de la Conférence de Presse à Yaoundé au cours de la mission du Ministre Congolais en charge des forêts au Cameroun au mois d’avril. 


Commentaires

0 Commentaires
Write a comment

600 CHARACTERS LEFT

captcha
Une vue aérienne d'écosystèmes d'Afrique centrale et occidentale