IUCN - Évaluation économique des fonctions et services écologiques des écosystèmes naturels

Évaluation économique des fonctions et services écologiques des écosystèmes naturels

27 September 2013 | Article
0 CommentairesWrite a comment

L’UICN-PACO publie un guide d’utilisation de méthodes simples d’évaluation des écosystèmes naturels. Il souhaite permettre une meilleure compréhension des concepts et méthodes d’évaluation économique les plus couramment utilisées par les évaluateurs des écosystèmes naturels.

L’évaluation économique des fonctions et services écologiques des écosystèmes naturels permet de montrer à priori que les politiques de préservation de ces écosystèmes sont justifiées. La plupart des décisions de planification et d’aménagement des écosystèmes naturels sont prises en fonction de facteurs économiques, en particulier la capacité à générer des revenus ou à fournir des produits alimentaires aux populations riveraines. Même si les méthodes d’évaluation économique comportent des limites, la conservation et l’utilisation rationnelle des écosystèmes naturels passent par la prise en compte des paramètres économiques.

Ce guide permet de comprendre rapidement les concepts et méthodes d’évaluation économique les plus couramment utilisées par les évaluateurs des écosystèmes naturels. Il a été volontairement simplifié pour permettre à tous les acteurs économistes ou non de s’en approprier. Il n’a pas la prétention de traiter de toutes les questions liées à l’évaluation économique des services écologiques. Cependant, il permet aux non spécialistes en économie environnementale de comprendre les principes de base et de s’impliquer davantage lors de la réalisation d’évaluation économique des écosystèmes.

Le guide est une contribution de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature à une utilisation plus large des méthodes simples d’évaluation monétaire des biens et services des écosystèmes naturels dans la zone de l’Afrique de l’Ouest. Il a été élaboré à partir de quatre études conduites sur quatre zones humides : deux études sur la vallée du Sourou (Burkina Faso et Mali), une sur la Basse Casamance (Sénégal) et une sur le Parc naturel des Mangroves de Cacheu (Guinée Bissau). Les résultats préliminaires obtenus au cours de ces études ont suscité un désir des acteurs impliqués dans la gestion et la conservation des zones humides de mieux comprendre les concepts et méthodes d’évaluation économique appliqués.


Commentaires

0 Commentaires
Write a comment

600 CHARACTERS LEFT

captcha
Une vue aérienne d'écosystèmes d'Afrique centrale et occidentale