Première table ronde des bailleurs de fonds pour le PAS Bassin du Congo

21 July 2011 | Article

La Commission Internationale du Bassin Congo Oubangui – Sangha (CICOS) a élaboré son « Plan d’Action Stratégique pour la Gestion Intégrée des Ressources en Eau du Bassin du Congo » (PAS) pour le renforcement de l’intégration régionale selon le concept de la GIRE, grâce à l’appui de la Facilitée Africain de l’Eau (FAE/BAD).

Le PAS, un vaste programme ambitieux, vise le développement maximum du potentiel hydrique du bassin en vue d’améliorer les conditions de vie des populations, et la création d’un environnement favorable pour la gestion des ressources en eau transfrontalière en partageant les bénéfices et en favorisant la coopération dans le bassin. Il recommande un programme d’actions prévoyant la mise en œuvre de 141 projets sur 20 ans pour un coût global estimé de 14 milliards d’Euros.

La réalisation du programme est vitale pour les pays concernés, qui sont confrontés à des problèmes de développement importants tels que l’évolution rapide de la démographie, la pauvreté, la faiblesse des infrastructures, la conservation des ressources naturelles et la préservation de l’environnement.
Ainsi, le 22 juin 2011 à Yaoundé, s’est tenue la première table ronde des bailleurs de fonds pour le financement du PAS GIRE Bassin du Congo. Celle-ci a connu la participation de plusieurs bailleurs de fonds. Elle s’est soldée sur des intentions de financements de ceux-ci, avec des préalables de réaménagement de certains projets et des discussions approfondies.

L’UICN, partenaire technique de la CICOS depuis 2006, était à ses côté pour aider la CICOS à emporter la conviction des bailleurs de fonds sur le financement des projets d'intérêt commun.
Des échanges entre l’UICN et la CICOS se sont poursuivis en marge de l’atelier, pour définir le cadre d’intervention de l’UICN pour la mise en œuvre du PAS GIRE Bassin du Congo, et ses modalités.
 


Une vue aérienne d'écosystèmes d'Afrique centrale et occidentale