Changement climatique et planification du développement : les capacités des parties prenantes renforcées au Sénégal

14 May 2012 | News story

Des responsables des services de la planification et de la gestion de l’environnement aux niveaux régional et rural ainsi que des acteurs locaux (conseillers ruraux, responsables de comités d’adaptation aux changements climatiques entre autres), ont été formés sur la Trousse à Outils de Planification et Suivi-Evaluation des Capacités d’Adaptation au Changement Climatique (TOP-SECAC).

La formation s’est déroulée du 17 au 19 avril à Toubacouta, dans le delta du Fleuve Saloum au Sénégal. L’objectif de l’UICN est de constituer des équipes régionale et locale capables d’appuyer les décideurs dans l’intégration de l’adaptation au changement climatique dans les stratégies de lutte contre la pauvreté. La TOP-SECAC est un ensemble de onze outils éprouvés permettant d’analyser et d’identifier les capacités d’adaptation d’une localité au changement climatique, de planifier et mettre en œuvre un suivi-évaluation de ces capacités. Ces outils aident à rendre visibles les progrès faits en matière de renforcement des capacités d’adaptation au changement climatique à toutes les échelles d’intervention (local, départemental, national, régional, international). En perspective, une série de tests sera organisée dans la ville de Fatick et dans les communautés rurales de Diossong et de Toubacouta.

Pour plus d'informations: balle.seye@iucn.org