Période : 2009-2011

Contexte : La nécessité de concevoir le fonctionnement des AMP dans un cadre géographique correspondant à la cohérence éco-régionale s’est traduite par la création officielle du réseau RAMPAO en avril 2007. Un certain nombre de résultats a été atteint au cours de la 1ère phase du PRCM, avec notamment : la mise en place d’un secrétariat pour la coordination et l’animation du réseau, le début de constitution d’une base d’informations sur les AMP membres et candidates au RAMPAO, la contribution aux processus de création de nouvelles AMP, le renforcement des capacités des gestionnaires en matière d’évaluation de l’efficacité de la gestion, le renforcement de la surveillance maritime, etc.

L’analyse des acquis de la 1ère phase du PRCM a permis de définir certains défis pour renforcer la fonctionnalité du réseau, notamment l’extension de ce réseau pour la prise en compte cohérente des différents écosystèmes ou habitats critiques,  le renforcement de sa structuration et de son fonctionnement institutionnel, la définition de méthodes d’évaluation économique et patrimoniale des AMP adapté à la sous région  ou encre le renforcement de la durabilité financière des AMP en mettant à disposition de la sous-région les instruments développés à l’échelle globale.


Descriptif du projet :

Objectifs :

Un projet  a été proposé en ce sens afin de consolider l’institutionnalisation et la pertinence du réseau RAMPAO comme outil de conservation et d’utilisation durable des écosystèmes marins et côtiers représentatifs d’Afrique de l’Ouest. Ce projet est articulé autour de trois axes d’intervention, la consolidation institutionnelle et écologiques du RAMPAO, les  services économiques et sociaux des AMP, et enfin les mécanismes de financement durable des AMP.

L’UICN MACO a travers la coordination de ce dernier axe, travaille a mettre à la disposition des gestionnaires d’AMP, de leurs partenaires et du RAMPAO des outils destinés à renforcer la durabilité financière des AMP en Afrique de l’Ouest notamment la production d’un document d’analyse critique des mécanismes existants, la constitution d’un réseau régional de connaissance et d’expertise ainsi qu’une évaluation approfondie, pour une sélection pertinente d’AMP, de la mise en œuvre d’alternatives financières pertinentes.

 

Principaux résultats attendus :

R.4.1. Les modes de financement actuels des AMP de la région sont décrits et analysés de manière critique, à la lumière des outils développés en cette matière. Indicateur : Analyse disponible et diffusée largement

R.4.2. Les alternatives financières élaborées par certaines AMP pilotes de la région font l'objet d'une évaluation approfondie. Indicateur : Une ‘boite a outils’ présentant les options pertinentes de durabilité financière est mise a disposition des AMP du RAMPAO

R.4.3. Les acteurs concernés par la gestion des AMP disposent d’une base et d’un réseau d’expertise ainsi que de recommandations à intégrer au programme de travail du RAMPAO. Indicateur : les plans d’affaire et/ou plans de gestion des AMP intègrent les recommandations des études

 

Principaux résultats obtenus :

R.4.1. Une première phase d’étude a démarré le 1er Mars 2009, consistant en un bilan exhaustif des initiatives et connaissances sur la durabilité financière des AMP et un diagnostic de la situation financière des AMP du RAMPAO.

R.4.2. Le travail d’expertise plus haut doit fournir nous seulement un diagnostic des alternatives financières en cours dans certains AMP mais également une série de propositions méthodologique pour appliquer, sur un panel d’AMP, les mécanismes jugés pertinents pour le renforcement de la durabilité des capacités financières.

R.4.3. Les démarches en cours ont déjà permis de constituer un noyau d’expertise que la suite des travaux permettra d’étoffer.

 

Modalités d’intervention et partenariats :

MACO maitre d’œuvre, financements PRCM