Défis émergents

L'eau

L'eau joue un rôle crucial dans l'économie verte, c'est pourquoi l'UICN compte inclure cette problématique dans ses documents de position en préparation de la Conférence Rio+20. De nombreux pays en développement ainsi que les pays développés ont exprimé un vif intérêt à voir cette thématique discutée lors de la Conférence. L'eau est au cœur de la question relative à l'équilibre entre les infrastructures naturelles et les infrastructures construites et est également profondément liée aux problématiques de gouvernance et de droits. L'UICN peut jouer un rôle important en ce qui concerne la question de l'eau dans le contexte des services écosystémiques et de la résilience en fournissant des informations techniques pertinentes et en incitant les gouvernements et les principaux acteurs à mettre en place des processus de gestion efficaces. 

Les océans

Certains gouvernements voient un intérêt important à inclure les questions maritimes et notamment de la gouvernance des océans dans les discussions relatives à Rio+20. Certains délégués font même référence à une économie bleue. Le programme marin de l'UICN travaille sur plusieurs fronts afin de s'assurer que les discussions de Rio+20 aident à faire avancer les négociations sur les questions marines.

Les forêts

Les forêts représentent aujourd'hui beaucoup plus que de simples arbres utilisés comme bois de chauffage ou comme mobilier. Ils jouent un rôle essentiel pour protéger notre environnement mondial, non seulement parce qu'ils sont les poumons de notre planète, mais aussi parce qu'ils ont un immense potentiel pour atténuer les impacts du changement climatique. Par ailleurs, ils sont essentiels pour la biodiversité car ils constituent une source de nourriture et d'eau potable. La problématique des forêts sera certainement inclue dans les discussions de préparation à la Conférence et le programme forestier de l'UICN  construit actuellement un document de position pour Rio+20.