L’UICN accueille les Îles Salomon, nouvel État Membre de l’Union

05 May 2010 | News story

Le gouvernement des Îles Salomon a officiellement annoncé sa décision de rejoindre l’UICN et d’adhérer aux Statuts de l’UICN, devenant ainsi le 83ème État Membre de l’UICN. Le Ministère de l’environnement, de la conservation et de la météorologie a été désigné par le gouvernement des Îles Salomon comme organe de liaison avec le Secrétariat de l’UICN.

L’UICN souhaite chaleureusement la bienvenue aux Îles Salomon, cet archipel qui se distingue par la richesse de sa culture, de ses langues et de ses coutumes. Formées de presque mille îles, d’une superficie terrestre de 28 400 km2, les Îles Salomon abritent des écosystèmes d’une richesse unique et des espèces animales et végétales extraordinaires. Haut lieu de la biodiversité, cette nation insulaire est l’une des rares zones géographiquement complexes sur Terre affichant des taux d’endémisme aussi élevés. C’est avec plaisir que nous accueillons, en tant qu’État Membre, les Îles Salomon, dont la diversité de ressources naturelles, la richesse culturelle et les efforts croissants dans le domaine de la conservation de la nature soulèvent l’admiration.

« Les Îles Salomon sont une nation de petite taille, hétérogène, et notre diversité biologique est menacée par des risques naturels et humains » a déclaré Monsieur Rence Sore, Secrétaire permanent pour la conservation au Ministère de l’environnement, de la conservation et de la météorologie. « À un niveau national, nous sommes engagés dans la conservation de la diversité biologique. Nous sommes néanmoins conscients que nos désirs de conservation ne pourront se réaliser si nous agissons trop localement. À une échelle mondiale, nous devons nous associer avec les vastes ressources de l’UICN pour que la différence se fasse sentir dans notre pays. En nous associant avec l’UICN, nous pourrons préserver la petite taille et la diversité de notre pays pour le bien-être des habitants des Îles Salomon – au passé, au présent et au futur ». Enfin, il a ajouté : « La décision de rejoindre l’UICN est l’une des meilleures décisions prises par le gouvernement du Premier ministre Sikua ».

Les Îles Salomon sont signataires des principales conventions environnementales, comme la Convention-cadre des Nations-Unies sur le changement climatique, la Convention sur la diversité biologique et la Convention sur le commerce international des espèces en voie de disparition de la faune et de la flore sauvages, entre autres.
L’UICN travaille déjà avec les Îles Salomon, et est en contact avec le Ministère de l’environnement, de la conservation et de la météorologie par le biais de la Table ronde pour la conservation de la nature dans les îles du Pacifique, et du nouveau projet Mangroves de l’UICN – Écosystèmes de mangrove pour l’adaptation au changement climatique et les moyens de subsistance. Les Îles Salomon rejoignent, parmi les États Membres de l’UICN en Océanie, l’Australie, Nauru, la Nouvelle-Zélande et Fidji.

« Je me réjouis de l’arrivée des Îles Salomon parmi la confrérie des nations Membres de l’UICN » a affirmé Monsieur Taholo Kami, Directeur régional du Bureau de l’UICN en Océanie. « Souhaitant préserver sa biodiversité et son héritage culturel exceptionnel, l’UICN espère qu’une collaboration croissante s’installera avec le gouvernement des Îles Salomon pour faire face au défi qui attend le pays quant à la gestion de sa biodiversité et la sauvegarde de ses ressources naturelles uniques ».

Personne à contacter : Madame Helen Pippard, Correspondante des relations avec les Membres, Bureau régional de l’UICN en Océanie
Tel: +679 3319-084
Courriel: helen.pippard@iucn.org
Site internet : www.iucn.org/oceania