Les acteurs échangent sur le partage des bénéfices et la gestion des réservoirs

06 May 2009 | News story
0 CommentsWrite a comment

Placé sous le patronage du Ministre de l’Hydraulique de la République du Niger, Ministre de tutelle de l’Autorité du Bassin du Niger (ABN), l’atelier régional sur le partage des bénéfices et la gestion des réservoirs en Afrique de l’Ouest s’est tenu les 23 et 24 avril 2009 à Niamey. L’atelier a été organisé par l’Institut International pour l’Environnement et le Développement (IIED),  l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), et l’Autorité du Bassin du Niger (ABN), dans le cadre de l’initiative mondiale pour l’eau (GWI).

Les participants ont abordé plusieurs thèmes, notamment le partage des bénéfices autour des grands barrages ; l’analyse de la gestion des bénéfices autour de la future retenue de Kandadji et les enjeux institutionnels de la gestion des réservoirs en Afrique de l’Ouest. A l’issue des travaux, les participants avant de formuler des recommandations à l’endroit du Haut Commissariat à l’aménagement de la Vallée du Niger et de l’Autorité du Bassin du Niger (ABN), ont remercié le représentant de l’IIED, et ont souhaité que ce processus se poursuive pour le bien être des communautés en Afrique de l’ouest.

Recommandations au Haut Commissariat à l’Aménagement de la Vallée du Niger :
 

  • 1. renforcer l’information et la communication envers les populations affectées par le barrage de Kandadji;
  • 2. porter une attention particulière à la démarche juridique en faveur du barrage de Kandadji qui permettra l’expropriation et la compensation des terres aux populations affectées, et de partager cette expérience avec l’ABN ;
  • 3.  continuer la réflexion pour la mise en place d’une structure de gestion de la retenue de Kandadji afin d’assurer l’usage multiple des ressources naturelles, la résolution des conflits éventuels et le partage équitable des bénéfices. 

Recommandations à l’Autorité du Bassin du Niger (ABN) :
 

  • 1. poursuivre la diffusion à tous les niveaux, des acquis politiques et institutionnels atteints par consensus au cours de la mise en œuvre de la Vision Partagée;
  • 2. accélérer la réalisation de l’étude sur le partage des coûts et bénéfices liés aux infrastructures à caractère commun et/ou transfrontalier, conformément à la décision N° 1 du huitième Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’ABN tenu à Niamey le 30 Avril  2008.
  • 3. impliquer davantage la société civile et les personnes affectées par les projets dans les processus de développement et de gestion des barrages ;
  • 4. s’assurer que les barrages du programme d’investissement disposent d’une structure représentative des parties prenantes pour une gestion  de l’ouvrage et de la retenue dans le sous-bassin en vue d’un meilleur partage des bénéfices ;
  • 5.  suivre la mise en œuvre des PDL développés au niveau des futurs barrages de Kandadji, de Taoussa et de Fomi  afin de promouvoir l’échange d’expériences concernant les nouvelles opportunités de partage des bénéfices et la réinsertion des populations ;
  • 6. faire en sorte que les moyens d’existence des populations affectées par les projets (PAP) soient améliorés suite à la réalisation des barrages ;
  • 7. réfléchir sur la faisabilité et les modalités pratiques pour le partage des revenus des projets avec les parties prenantes.

ludovic.tapsoba@iucn.org


Comments

0 Comments
Write a comment

600 CHARACTERS LEFT

captcha