Engager la société pour sauver la biodiversité

20 October 2010 | International news release

Au terme de l’initiative Compte à rebours 2010, des actions coordonnées sur le plan local montrent la voie pour résoudre la crise mondiale de la biodiversité.

L’initiative de l’UICN Compte à rebours 2010 se termine officiellement aujourd’hui à Nagoya en dévoilant les meilleures actions entreprises par plus d’un millier d’organisations du monde entier pour sauver la biodiversité. La cérémonie a lieu le 20 octobre 2010 à 20h10 dans le cadre de la 10e Conférence des Parties de la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique qui se tient à Nagoya, Japon.

« Le Compte à rebours 2010 a réuni plus d’un millier d’organisations très diverses afin de préserver la biodiversité », dit Bill Jackson, Directeur général adjoint de l’UICN. « Les partenaires du Compte à rebours 2010 ont montré comment nous pouvons, sur le terrain, mettre un terme à la perte de biodiversité. Ces actions doivent être portées à une plus grande échelle afin de réaliser des progrès réels, sur le plan mondial, d’ici 2020 ».

Depuis six ans, plus de mille organisations, comprenant des villes, des entreprises, des musées, des associations de la société civile, se sont engagées à contribuer à la sauvegarde de la biodiversité à travers l’initiative Compte à rebours 2010. Publié aujourd’hui, Made in Countdown 2010 présente 20 cas exemplaires qui montrent comment les partenaires du Compte à rebours 2010 ont réussi à agir pour la biodiversité.

L’agence colombienne Coralina se place au premier rang pour son action et recevra le Prix de biodiversité Compte à rebours 2010 lors d’une cérémonie spéciale qui se tiendra aujourd’hui, le 20 octobre à 20h10, à Nagoya. Coralina, Agence pour le développement durable de l’archipel de San Andrés, Old Providence et Santa Catalina, un département colombien de la Caraïbe, remporte le prix en raison de son action pour la création de l’aire protégée marine Seaflower.

« C’est un honneur pour nous de recevoir ce prix aujourd’hui », dit Elizabeth Taylor, directrice générale de Coralina. « Nous sommes très reconnaissants au Compte à rebours 2010 de leur aide qui encourage nos efforts. Coralina poursuivra son action après 2010 afin de protéger et d’enrichir la biodiversité de l’archipel. »

En quelques années, Coralina a obtenu des résultats remarquables. Le Parc marin Seaflower, candidat à l’inscription sur la Liste du patrimoine mondial, s’étend maintenant sur plus de 200 000 hectares de coraux, de mangroves et de prairies marines et contribue à la protection de 407 espèces de poissons, 102 coraux, 130 éponges et bien d’autres espèces, dont 192 espèces marines et côtières figurant sur la Liste rouge des espèces menacées de l’UICNTM.

« Coralina a mené des actions remarquables pour mettre en œuvre son engagement pour la biodiversité », ajoute Bill Jackson. « A l’instar de beaucoup d’autres partenaires du Compte à rebours 2010, elles inspireront des efforts futurs de protection et d’investissement dans la biodiversité. »

L’initiative Compte à rebours 2010 se termine cette année à Nagoya, pendant que les gouvernements du monde entier sont réunis pour examiner les objectifs et les plans pour la biodiversité après 2010. L’UICN a l’ intention de lancer un nouveau Compte à rebours l’année prochaine pour continuer d’encourager les actions et les engagements locaux en faveur de la biodiversité et aider à les porter à l’échelle mondiale.

M. Ahmed Djoghlaf, Secrétaire exécutif de la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique, déclare que "le Compte à rebours 2010 a beaucoup contribué à mettre la diversité biologique au premier rang des priorités de l’humanité et nous sommes très heureux de pouvoir compter sur ce réseau unique pour atteindre l’objectif Aichi Nagoya pour 2020 ».
 

Pour plus d’informations ou pour des interviews, veuillez contacter :

Nicki Chadwick, Relations médias UICN, mobile +41 79 528 3486, +81 80 3462 3552, nicki.chadwick@iucn.org
Liza Drius, Communication UICN, mobile +81 80 6566 0863 liza.drius@iucn.org


A propos du Compte à rebours 2010
Le Compte à rebours 2010 est une initiative exceptionnelle réunissant, dans un laps de temps précis, des acteurs d’un large éventail de secteurs afin de collaborer et de mettre au point une approche cohérente pour atteindre l’Objectif de biodiversité 2010. Près de 1100 partenaires, dont des gouvernements, des ONG, des institutions et des organismes internationaux, des entreprises et des autorités localesm se sont engagés à entreprendre des actions directes pour sauver la biodiversité. Le Secrétariat du Compte à rebours 2010 travaille avec ses partenaires pour accélérer la progression vers l’Objectif et définir la marche à suivre après 2010.
www.countdown2010.net


A propos de l’Objectif de biodiversité 2010
Plus d’une décennie après la mise en œuvre de la Convention sur la diversité biologique (CDB), la perte de la biodiversité prend une place de plus en plus importante dans la vie politique,
sur le plan mondial, national et régional. Des engagements ambitieux ont été pris par des chefs d’Etat, lancés en 2001 par l’Union européenne et repris ensuite par la 6e Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique (CDB) en 2002.
www.cbd.int