L’UICN accueille ECOMAR comme nouveau partenaire au « Projet monts sous-marins »

02 October 2009 | News story

Le Laboratoire d’Écologie Marine de l’Université de la Réunion (ECOMAR) est devenu un partenaire officiel du Projet FEM/PNUD Monts sous-marins de l’océan Indien, mené par l’UICN. Ce partenariat complète l’équipe scientifique avec l’apport d’expertise et de connaissances sur l’écologie des oiseaux marins, et contribuera à la détermination des points chauds de la biodiversité en milieu océanique, susceptibles d’être protégés dans le futur.

Dr. Matthieu Le Corre, Professeur et chercheur au laboratoire ECOMAR, est l’un des cinq lauréats 2009 de la bourse Pew pour la préservation des ressources marines. Cette prestigieuse bourse lui a été octroyée pour son étude sur l’utilisation des oiseaux marins et de leurs comportements alimentaires comme indicateurs des sites les plus importants de productivité marine dans l’océan Indien. Cette recherche a pour objectif d’aider à identifier les zones prioritaires pour la mise en place d’Aires Marines Protégées au large.

« Mon projet est le premier du genre à s’intéresser aux comportements alimentaires des oiseaux marins à une si grande échelle », explique Dr. Le Corre. « J’espère que ce projet contribuera à la création d’aires marines protégées et à l’amélioration du statut de conservation de multiples espèces marines menacées dans la région. »

L’UICN se réjouit de collaborer avec ECOMAR, dont le travail complémente celui que fait l’UICN pour améliorer la gestion et la conservation du milieu océanique et des eaux internationales. Le partenariat avec ECOMAR représente également une source additionnelle de cofinancement pour le Projet monts sous-marins évaluée à 200,000 euros. Ce montant inclut la bourse Pew, ainsi que le travail de recensement des oiseaux, le traitement des données et l’équipement de suivi des oiseaux.

L’UICN est ravie de collaborer avec des organisations et des projets qui ont des objectifs similaires aux siens, et qui se renforcent mutuellement”, dit Sarah Gotheil, Chargée de Programme au sein du Programme Marin de l’UICN. « En offrant à ECOMAR une plateforme de recherche pour l’observation d’oiseaux et de mammifères marins, l’UICN soutien la collecte de données d’intérêt mondial pour améliorer la protection des océans et nos connaissances sur les oiseaux marins».

Le « Projet monts sous-marins » mené par l’UICN est le premier projet financé par le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), et mis en ouvre par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), qui s’intéresse à la gestion et à la conservation d’aires marines situées au-delà des limites de juridiction nationale. L’organisation d’une expédition scientifique sur cinq monts sous-marins des eaux internationales de l’océan Indien sont l’une des activités majeures du projet. Cette expédition se fera au départ de l’île de la Réunion le 11 novembre prochain et durera 40 jours. Sa réalisation est possible grâce aux partenaires de l’UICN, qui, outre ECOMAR, incluent la Société Zoologique de Londres, le projet EAF-Nansen mené par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture, le projet FEM/PNUD Grands Ecosystèmes Marins d’Agulhas et de Somalie et le Programme Ecosystème du Cœlacanthe Africain.

Cliquez ici pour accéder au site web du projet monts sous-marins (en anglais).