Pas de REDD sans les peuples autochtones et la société civile : le Cameroun lance le processus d’élaboration de la Readness Preparation Proposal (R-PP)

29 March 2011 | News story
1 ComentairoEscribir comentario

Le Ministère de l’Environnement et de la Protection de la Nature (MINEP) du Cameroun, avec l’appui technique et financier de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), a organisé  du 23 au 24 mars 2011 à Mbalmayo un atelier de sensibilisation et d’information des peuples autochtones et de la société civile sur le processus de Réduction des Emissions liées à la Déforestation et à la Dégradation des Forêts (REDD+). Cet atelier marque le lancement du processus d’élaboration du Readiness Plan Proposal (R-PP).

Il avait pour objectif de : 

  • Permettre à toutes les parties prenantes notamment les peuples autochtones et la société civile d’avoir le même niveau de compréhension du concept REDD ;
  • Sensibiliser les peuples autochtones et la société civile sur les enjeux REDD ;
  • Inventorier les préoccupations des peuples autochtones et de la société civile et formuler des réponses aux dites préoccupations;
  • Sensibiliser les peuples autochtones et la société civile sur leur rôle dans le processus REDD.
Cet atelier constitue une étape préparatoire à l’atelier national de lancement du processus REDD et R-PP du Cameroun, en vue d’assurer la mobilisation et une participation informée des peuples autochtones et de la société civile.

En effet, Le R-PP à élaborer est un document qui présente les Termes de Références et définit les activités à mener pour le développement de la stratégie REDD du Cameroun. Les éléments à développer dans le R-PP sont entre autres:
  • la mise en place des dispositifs nationaux de consultations avec les principales parties prenantes dans le domaine des  politiques de gestion des terres et des forêts ; 
  • la mise en place d’une stratégie nationale REDD efficace et équitable pour parvenir à une réduction de la déforestation et de la dégradation des forêts, comprenant l’analyse des investissements et l’identification des ressources humaines nécessaires pour atteindre cet objectif, ainsi que des impacts environnementaux et sociaux probables lors de la mise en œuvre d’une telle stratégie.
Le Cameroun, suite au développement de sa Readiness Plan Idea Note (R-PIN) soumise et approuvée par la Banque Mondiale, a été retenu parmi une vingtaine de pays et devra bénéficier d’un appui financier de 200 000$ US afin de se préparer au futur mécanisme REDD. La R-PIN est un document présentant la situation préparatoire du  Cameroun sur l’état des forêts, la conservation et la gestion durable des forêts.
 
Il est à noter que dans le cadre du processus de préparation du mécanisme REDD, les pays en développement en général et le Cameroun en particulier, entrent dans ledit processus avec des préoccupations jusqu’à présent insuffisamment prises en compte dans les négociations. En plus, le Cameroun perçoit la REDD comme une opportunité de développement. Ainsi, Il s’agit de satisfaire leurs besoins de développement tout en s’inscrivant dans une voie de stabilisation du climat et disposer des ressources ainsi que des capacités nécessaires pour s’adapter aux effets néfastes des changements climatiques dans un contexte de lutte contre la pauvreté pour laquelle les changements climatiques sont un facteur aggravant. 
 
Au terme de cet atelier, les populations autochtones et la société civile ont eu une meilleure compréhension du concept REDD, de ses enjeux et du rôle qu’ils doivent jouer dans tout le processus de préparation de la stratégie nationale REDD et sa mise en œuvre plus tard. Une matrice des réponses aux préoccupations de ces parties prenantes a été élaborée. 

Les prochaines étapes prévoient :
  • L’atelier national de lancement du processus REDD et de la R-PP prévu du 11 au 16 avril 2011, avec la participation des toutes les parties prenantes;
  • Le recrutement d’un consultant pour l’élaboration du R-PP du Cameroun ;
  • La validation du R-PP pour le Cameroun et sa soumission au plus tard en Septembre 2011. 
Pour plus d’informations : CHANTAL WANDJA (chantal.wandja@iucn.org)
 


Comentarios

1 Comentairo
1 ngono antoine marie MINREX
précisions
puis-je savoir si les trois étapes annoncées ci-dessus ont eu lieu? C'est pour une communication à délivrer le 24 février 2012. URGENT
February 23, 2012 - 18:06
Comentarios
  • 1-1
  • 1
Escribir comentario

600 CHARACTERS LEFT

captcha