Message de fin d'année du Président et de la Directrice générale de l'UICN

18 December 2013 | Article

Encore une année qui se termine et la nouvelle est déjà là ! En 2013, à l’UICN, nous avons tous retroussé nos manches pour mettre en place, pour les quatre prochaines années, le Programme adopté par l’ensemble des membres de l’UICN au Congrès de Jeju.

En mettant l’accent sur la valorisation et la conservation de la nature, sur la promotion d’une gouvernance efficace et équitable de l’utilisation de la nature, et sur le déploiement de solutions aux défis mondiaux basées sur la nature, le Programme de l’UICN 2013-2016 est le plus ambitieux et le plus stimulant élaboré à ce jour. Il garantit que nous travaillons vraiment comme une Union, les Membres, les Commission et le Secrétariat jouant chacun leur rôle.

En tant que porte-parole de la nature et de la durabilité, l’UICN s’attache à façonner les objectifs du développement durable pour le futur, et à faire de mieux en mieux admettre qu’une nature saine est la condition préalable à la prospérité de l’économie et au bien-être social.

Depuis l’aide apportée aux nations pour qu’elles utilisent les défenses propres à la nature pour renforcer la résilience face aux catastrophes jusqu’aux conseils donnés aux entreprises sur la manière de valoriser comme il convient le capital naturel, des démarches pour convaincre les gouvernements de la nécessité de mettre fin à la flambée actuelle du commerce illégal de la faune sauvage à l’élaboration du premier répertoire mondial sur le genre et l’environnement, le travail de notre Union en 2013 a permis de donner forme à un avenir durable pour tous.

Depuis Jeju il y a une année, nous avons accueilli 60 nouveaux Membres, et parmi eux, pour la première fois, un Membre de Bosnie-Herzégovine, ce qui amène le nombre total des Membres à 1228.

Pour notre plus grand plaisir, nous avons appris à connaître les nouveaux membres élus du Conseil de l’UICN et à travailler avec eux. Malheureusement, nous déplorons la perte de plusieurs personnalités illustres du réseau de l’UICN, tout particulièrement celui de Nelson Mandela qui a apporté son patronage au Congrès mondial sur les parcs en 2003, et la disparition de Françoise Burhenne-Guilmin dont le rôle de promoteur du droit de l’environnement est bien connu dans le monde.

De plus, nous avons fait progresser le développement d’instruments de la connaissance déjà existants ou nouveaux, et ainsi fourni le meilleur des sciences de la conservation qui, grâce aux derniers développements de la technologie, deviennent de puissants instruments d’aide à la décision.

Par ailleurs nous nous efforçons de renforcer la visibilité de l’UICN et son influence au sein et au-delà de la communauté de la conservation.

En 2014, nous nous préparons à deux événements majeurs pour l’Union : le 50e anniversaire de la Liste rouge de l’UICN des espèces menacées, notre instrument phare de connaissances, et un congrès qui a lieu tous les dix ans, le Congrès mondial des parcs, à Sydney, en Australie, où nous espérons vous voir nombreux.

Au nom de l’UICN, nous souhaitons vous remercier tous, Membres de l’UICN, Conseillers, membres des Commissions, partenaires et collègues, de votre soutien à notre Union en 2013 et de votre travail en faveur de notre vision d’un “monde juste qui valorise et conserve la nature”.

Avec nos meilleurs vœux pour vous-même et vos familles à l’occasion des fêtes de fin d’année, et pour une très heureuse année 2014!

Zhang Xinsheng, Président et Julia Marton-Lefèvre, Directrice générale