Projets

Demi lunes

CC DANIDA

CC ASDI

 Le projet Changement climatique et société civile (CC/DANIDA)

A propos du Cc et société civile:

Le projet est intitulé « appui à la mise en œuvre du programme changement climatique au Burkina : renforcement de l’efficacité de la contribution de la société civile ». Il est financé par la coopération danoise (DANIDA) au Burkina Faso et porte sur un montant de 800 000 USD pour trois ans.
Il permettra d’informer et de former les acteurs de la société civile en vue d’améliorer leur efficacité dans l’accompagnement des communautés dans l’identification et la mise en œuvre de technologies d’adaptation appropriées au changement climatique. Un mécanisme de concertation et de partage d’expériences sera développé et un forum national de la société civile organisé en vue de promouvoir les pratiques endogènes et de favoriser une meilleure contribution du Burkina aux processus de négociation lors de la COP 15 de la Convention sur les changements climatiques prévue en décembre 2009 à Copenhague.

 


Objectifs:

L’objectif principal de la présente proposition est d’accroître l’aptitude des acteurs de la société civile burkinabé à contribuer à la mise en œuvre du programme national sur le changement climatique.
Les objectifs spécifiques sont :
Identifier comment les politiques et les pratiques peuvent être améliorées pour renforcer la société civile au Burkina Faso
Capitaliser/diffuser et valoriser les bonnes pratiques endogènes d’adaptation au changement et à la variabilité climatique;
Appuyer des initiatives locales d’adaptation au changement et à la variabilité climatique.

 

Fonctionnement:

L’UICN assure la coordination de la mise en œuvre du programme, l’assistance technique aux partenaires et la gestion administrative et financière. Un point focal devra être désigné au sein de chacune des organisations.

 

 

Partenaires:

Le programme est mis en œuvre par l’UICN en collaboration avec le bureau du PNUD au Burkina et six organisations nationales : Association « Appui-Conseil-Femmes-Environnement-Développement » (ACFED), SOS Sahel International, Centre Ecologique Albert Schweitzer (CEAS), Confédération Paysanne du Burkina Faso (CPF), Fondation des amis de la nature (NATURAMA) et Association nationale d’Action Rurale (ANAR). Les deux dernières sont membres de l’UICN.

 

Facilitateur du projet:

M. Sylvain ZABRE: sylvain.zabre@iucn.org

 

Accroissement de la capacité adaptative des communautés locales au changement climatique (CC ASDI)

CC/ ASDI

Le présent projet, objet d’un accord entre  l’ASDI et l’UICN, est  la suite et l’extension du précédent avec pour objet de mieux appuyer les communautés riveraines des massifs forestiers aménagés, situés dans les régions du Centre Ouest et du Centre Est.
Pour une durée de 3 ans, la période de mise en œuvre va du 1er janvier 2010 au 31 décembre 2012.

 

OBJECTIF GLOBAL :

 Accroître la capacité adaptative des communautés et la résilience des écosystèmes dans les espaces d’influence des massifs forestiers aménagés.

  

STRATEGIE D’INTERVENTION :

 

La stratégie de mise en œuvre est basée sur les éléments suivants :
•  interventions  conformes et cohérentes avec les options du PANA
• Prise en compte des groupes défavorisés dans la mise en œuvre des activités conformément aux stratégies nationales en la matière
• Responsabilisation accrue du public cible comme acteur principal dans la mise en œuvre des activités;
• Prise en compte de la décentralisation à travers les Conseils communaux ;
• Travail en concertation avec les autorités locales et les services techniques déconcentrés.

 

LES BENEFICIAIRES ET PARTENAIRES DU PROJET :

 

A terme, les communautés locales d’une  cinquantaine de villages de deux régions cibles (Centre Ouest et Centre Est) seront les principaux bénéficiaires du projet, soit  environ une population totale de 40 000 habitants dont 60 % de femmes et de jeunes.

Les principaux partenaires de ce projet sont :
• Les conseils régionaux et communaux des communes et régions concernées ;
• les services techniques, notamment la DGCN à travers la Difor et les DRECV des régions concernées, l’ANPFN ;
• Les organisations de la société civile actives en matière d’environnement au Burkina Faso (sont potentiellement éligibles au fond de micro financement).
• les Unions de Groupements de gestion forestière qui sont membres de la Confédération Paysanne du Faso

 

 Equipe du projet:

M. Oumarou SEYNOU, chargé du projet:  oumarou.seynou@iucn.org

Melle Létitia DIARRA, comptable du projet: letitia.dirra@iucn.org