Résultats

Le PASE

Quelques acquis majeurs des activités de terrain

 

Au centre nord :

   Dans le domaine de l’aménagement on a:

  • La réalisation d’études diagnostics ayant permis l’identification de nouveaux massifs à aménager
  • La récupération de 100 ha de zones dégradées dans les unités d’aménagement forestier.
  • Le reboisement des zones dégradées avec 20 000 plants de diverses espèces et 20 000 boutures de Jatropha curcas.
  • L’étude technique pour la réalisation d’ouvrages de franchissement dans 6 sites.
  • La finalisation de la cartographie sommaire des anciennes unités et de la cartographie de la forêt classée de Yabo (limites levées au GPS).

Dans le domaine de l’organisation et de la promotion des filières on note:

  • La poursuite de l’information et de la sensibilisation des UGGF et associations des grossistes-transporteur, d’une part, et mise en place de 16 associations, d’autre part dans les 3 provinces de la région (Sanmatenga, Namentenga, Bam).
  • L’identification en cours des promotrices en apiculture ainsi que le recrutement du prestataire des formations sur le sujet.


Dans le domaine de la valorisation des PFNL on relève:

  • Les échanges en cours avec Tree Aid et l’appui de la DGCN pour la valorisation des PFNL.


Au centre ouest :

Sur le plan de l’aménagement, on constate :

  • Actualisation des limites des unités d’aménagement forestier de 7 chantiers d’aménagement forestier.
  • La réalisation d’études diagnostics ayant permis l’identification de nouveau massifs à aménager.

 

Sur le plan de l’organisation et de la promotion des filières, on relève:

  • L’information des populations de l’imminence de démarrage des activités génératrices de revenus dans 15 villages.
  • L’identification en cours des promotrices en apiculture et détermination de l’équipement nécessaire

Sur le plan de la valorisation des PFNL, on note :

  • L’exploitation des expériences de fauche et de commercialisation de fourrage herbacé dans les chantiers d’aménagement forestier et un certain nombre de sites de la région.

A ces réalisations dans les régions, il convient d’ajouter d’autres relatives au renforcement des capacités et qui ont concerné le personnel de l’environnement du niveau central et des régions. Ce renforcement a porté notamment sur :

  • des formations ciblées en GPS et utilisation des cartes pour 38 agents, en certification forestière pour 49 agents, en carbonisation pour 90 producteurs ;
  • formations en technique d’inventaire forestier et de traitement de données d’inventaires
  • formation en utilisation des SIG
  • formation en technique de suivi-écologique
  • mise en œuvre d’un dispositif de suivi-participatif
  • des missions trimestrielles d’appui en planification, suivi et rapportage dans les deux directions régionales ;
  • le soutien financier à une étudiante de l’IDR département des Eaux et Forêts pour une étude portant sur la « Problématique de la gestion durable du pastoralisme dans les unités d’aménagement de Korko-Barsalogho.
  • Réalisation de plusieurs études ( agroforesterie, impacts socio-économiques, charbon de bois …..)

LLS

Depuis le début des activités, on enregistre un certain nombre de réalisations dans le cadre du projet LLS Burkina à savoir :

 

  • Sept (7) parcs forestiers à Karité et Néré d’environ 2518 ha délimités dans le chantier d’aménagement forestier de Bougnounou Nébiélianayou au Centre Ouest;

 

  • Quatre (4) structures spécialisées  de  valorisation des produits forestiers  non ligneux équipées en matériels de transformation des PFNL au Centre Ouest;

 

  • Soixante (60) producteurs  formés  sur des techniques et technologies appropriées de valorisation des produits forestiers non ligneux au Centre ouest;

 

  • Trente cinq (35) ha de paysage dégradé restaurés avec 12300 plants de 7 essences  utilitaires  au Centre Est;

 

  • 9892 ha de zone forestière  matérialisée  (lévée de coordonnées au GPS);

 

  • Autorités coutumières, administratives, techniques mobilisées et sensibilisées autour de la cause de la forêt de SABLOGO;

 

  • Niveau de pauvreté des communautés dans les sites LLS établis;

 

  • Potentialités des forestières des Sites LLS établis;

 

  • Lancement de l’approche Analyse Développement de Marché des PFNL;

 

  • Des rapports d’études de la situation de référence dans les communes concernées ;

 

  • Une étude de marché sur les produits d’importance économique significative pour les quatre communes concernées ;

 

  • Un plan de renforcement des capacités des producteurs et des membres des conseils communaux en vue du relèvement du niveau technique de ces derniers;

 

  • Un plan d’aménagement des paysages desdites communes ;

 

  • Des plans de développement d’entreprise de filières de produits forestiers non ligneux ;

 

  • Des conventions locales de gestion des ressources naturelles et des paysages forestiers ;

 

  • Des marchés ruraux de bois d’énergie fonctionnels.

 

  • Organisation de la réunion LLS Afrique en octobre 2009