Méditerranée

À propos

Maro-Cerro Gordo Cliffs Natural Area ( Malaga, Spain)

À propos du Centre de Coopération pour la Méditerranée de l'UICN

La Méditerranée se caractérise par une grande diversité d'espèces et d'écosystèmes, des mers et des terres très productives, un climat clément ainsi que des paysages exceptionnels et une harmonie entre l'homme et la nature. La croissance rapide de l'urbanisation des côtes, qui a entraîné la réduction des zones naturelles, l'altération des paysages du littoral, l'augmentation des conflits liés à l'utilisation des terres, de l'eau et d'autres ressources naturelles, sans oublier l'érosion des sols et la sécheresse, comptent parmi les principales menaces pesant sur la région.

De même, les déchets déversés sur le littoral et la surexploitation des ressources halieutiques constituent une menace pour la diversité de la faune et de la flore de la Méditerranée, principale destination touristique au monde.

Lors du Congrès Mondial de la Nature célébré à Amman (Jordanie) en 2000, les parties prenantes ont finalisé le programme et le 5 décembre 2000, le Centre pour la Méditerranée de l'UICN a été inauguré.

L'UICN, le Ministère espagnol de l'environnement et la Consejería de Medio Ambiente ont signé un accord pour assurer le bon fonctionnement du Centre et l'application de son programme.

De plus, la même année, le centre a initié l'implémentation d'un nouveau Programme, propre à l'Afrique du Nord.

Vision pour la Méditerranée
« Les moyens de subsistance durables et la préservation de la biodiversité sont renforcés par la coopération et soutenus par des valeurs et une culture communes ».

Objectif du Centre de Coopération pour la Méditerranée de l'UICN
« Influencer, encourager et aider les sociétés méditerranéennes pour qu'elles parviennent à concilier la conservation des ressources naturelles avec leur utilisation et qu'elles mettent en place un modèle de développement durable ».

Membres
L'UICN regroupe plus de 200 membres dans toute la région méditerranéenne :

  • La majorité des pays du pourtour de la Méditerranée, y compris Andorre, la Jordanie et le Portugal qui peuvent être considérés comme méditerranéens du point de vue culturel et écologique
  • Des administrations publiques
  • Des ONG nationales et internationales

 

La Méditerranée en quelques chiffres

  • Âge sous sa forme actuelle : 5 millions d'années
  • Longueur de la côte : 46 000 kilomètres
  • Unique voie de passage naturelle : le Détroit de Gibraltar (15 kilomètres séparent l'Europe de l'Afrique)
  • Entrée d'eau du courant atlantique : 1,5 million de m3 par seconde
  • Temps estimé de renouvellement de l'eau de la Méditerranée : 80 ans
  • Profondeur moyenne : 1 500 mètres
  • Principales cultures : céréales, oliviers, vignes
  • Composition de la pêche commerciale : environ 100 espèces
  • Pays : Albanie, Algérie, Bosnie-Herzégovine, Chypre, Croatie, Égypte, Espagne, France, FYROM, Grèce, Israël, Italie, Jordanie, Liban, Libye, Malte, Maroc, Monaco, Monténégro, Palestine, Portugal, Serbie, Slovénie, Syrie, Tunisie, Turquie
  • Principaux fleuves : Nil, Èbre, Rhône et Pô
  • Chaînes de montagnes : Sierra Nevada, Alpes, Alpes Dinariques, Rhodopes, Taurus
  • Flore : 25 000 espèces (environ la moitié sont endémiques)
  • Faune marine : 900 espèces
  • Population côtière : 40 % (150 millions de personnes)
  • Taux de croissance démographique annuel moyen : 1,3 %
  • Tourisme côtier : 100 millions de touristes par an
  • Zone couverte par des complexes touristiques : 4 000 km2
  • Nombre de lits d'hôtel : 40 millions
  • Parc automobile : 120 millions
  • Longueur des principaux axes routiers : 2,5 millions de km (dont 1,8 million dans le nord de la Méditerranée)
  • Trafic maritime : 200 000 traversées par an, 2 000 bateaux circulent simultanément (dont 300 pétroliers)
  • Eaux résiduaires versées sans épuration : 70 - 85 %
  • Principales industries polluantes : industrie chimique, raffineries, métallurgie, industrie minière et industrie du cuir
  • Raffineries de pétrole : 60 raffineries déversent 20 000 tonnes de pétrole dans la mer par an
  • Centrales thermiques : environ 100
  • Consommation énergétique : 800 - 900 millions de tep (tonnes d'équivalent pétrole)
  • Risque d'érosion : 50 % de la superficie des terres
  • Superficie annuelle moyenne touchée chaque année par des incendies : 200 000 hectares

Sources : UICN - UE - OCDE - ONU - PNUE

Malaga : Siège du Centre de Coopération pour la Méditerranée 
La ville de Malaga est située au bord de la Mer d'Alboran en Espagne, près du Détroit de Gibraltar et de l'Afrique du Nord. Elle compte plus d'un demi-million d'habitants.
L'histoire de Malaga a toujours été empreinte de la Méditerranée et de ses différentes cultures et elle continue aujourd'hui à s'enrichir de l'influence des flux touristiques et migratoires.

Malaga est un centre important de communication avec ses voies ferroviaires et maritimes et son aéroport qui relie la ville aux principales capitales européennes et à l'Afrique du Nord au moyen de vols directs.

Le Parque Tecnologico de Andalucía, l'aéroport et l'Université de Malaga constituent les piliers fondamentaux de ce que l'on nomme le triangle productif de Malaga.

L'agenda local 21 « le Chapitre Vert de Malaga » fixe le développement de la ville comme paradigme du développement durable et établit comme objectif : « Consolider Malaga comme métropole de haute qualité environnementale, capitale économique et technologique de l'Andalousie, et capitale du tourisme et des loisirs de l'Europe ».

Centre de coopération pour la Méditerranée de l'UICN

C/ Marie Curie 22, Edif. Habitec
Parque Tecnológico de Andalucía
29590 Campanillas, Málaga
Spain

Tel. + 34 952 028430
uicnmed@iucn.org

 


 

Go to top