Depuis le terrain, nos rivières, nos déserts, nos forêts, nos côtes, jusqu’aux cercles internationaux du pouvoir, l’UICN travaille avec des milliers de personnes qui se battent avec sérénité et détermination pour protéger la biodiversité et faire entendre la voix de la nature.

Ce mois-ci, nous rendons hommage à certains de ces “héros de la conservation”. Partout dans le monde, ces héros méconnus, dont beaucoup affrontent le danger, l’hostilité, et font un travail difficile dans des conditions très dures, font partie d’un mouvement croissant qui vient d’en bas et qui cherche à inverser la tendance à la destruction du monde naturel. Depuis les gardes forestiers et des parcs qui risquent leur vie pour protéger les espèces sauvages – dont certains sont tués dans l’exercice de leurs fonctions – aux personnes qui se battent pour améliorer la vie des plus vulnérables, nous célébrons leur passion, les difficultés qu’ils affrontent et leurs victoires.

Il y a ceux qui plongent dans le vif des débats internationaux, pour s’assurer que les décisions ayant des incidences sur l’environnement sont fondées sur les données scientifiques les plus récentes. Il y a des dirigeants politiques déterminés qui valorisent les ressources naturelles de notre planète et respectent les droits de ceux qui en dépendent pour leur survie. Et il y a ceux qui se trouvent en première ligne des campagnes, sur le front, pour dénoncer les dommages causés à l’environnement et lutter pour la justice sociale.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les actions de ces personnes extraordinaires et vous en inspirer

Ensuite participez au débat: comment pouvons-nous “protéger les protecteurs”? Donnez nous votre avis sur les meilleures façons de protéger ceux qui œuvrent en première ligne pour la conservation de la nature.

Et enfin, êtes-vous un héros de la conservation en herbe ? Jusqu’où iriez-vous pour sauver la planète? Héros de la conservation ou zéro de la conservation? Faites le quiz et vous le saurez!

Quelques chiffres
  • Dans les 15 dernières années, il est estimé que plus de mille gardes forestiers et des parcs ont été tués en service.
  • Des bandes criminelles organisées, sophistiquées et bien équipées ont tué plus de 800 rhinocéros d’Afrique pendant les trois années écoulées, uniquement pour leurs cornes.
  • Pendant « l’heure de la Terre », qui se tient en mars chaque année, des centaines de millions de personnes éteignent toutes les lumières pour rappeler aux dirigeants de la planète que le monde veut des actions urgentes pour répondre au changement climatique.
  • L’UICN compte plus de 10 000 experts bénévoles qui travaillent dans les domaines les plus variés, du droit de l’environnement à la sauvegarde des espèces ; de l’équité sociale aux aires protégées.