Sauver la biodiversité - World conservation magazine

Magazine Planète Conservation - juillet 2010

 

World conservation magazine cover french

Sauver la biodiversité - une approche économique

Juillet 2010

Ce numéro de Planète Conservation étudie comment les forces du marché peuvent être exploitées pour favoriser la conservation de la nature, la restauration des écosystèmes et l’utilisation durable des ressources biologiques.

Il est de plus en plus fréquent de lire des statistiques convaincantes sur la valeur économique de la biodiversité et des écosystèmes, et d’entendre que le monde économique considère désormais la biodiversité comme une opportunité – et un risque. Les entreprises gagnent de l’argent en conservant la biodiversité et en contribuant à sa préservation, et les consommateurs commencent à exercer leur pouvoir de changement en faisant des achats plus responsables.

Les dernières études montrent que le montant de financement actuellement investi dans la conservation de la nature est nettement inférieur à ce qui serait nécessaire, mais imaginons qu’un nouveau financement important se matérialise, quelle serait la façon de le dépenser au mieux ? Lisez les opinions des plus grands environnementalistes sur ce sujet et rejoignez le débat.

 

Sommaire

 

La parole est à vous
  • Échos de Planète Conservation
     
État des lieux
  • Joshua Bishop, Économiste en chef de l’UICN, décrit la nouvelle approche économique en matière de conservation de la biodiversité
     
POURQUOI INVESTIR
La preuve économique
  • Les preuves s’accumulent en faveur des bénéfices économiques de la conservation de la nature
     
Déficit de financement
  • Quel est le déficit actuel de financement pour la conservation de la nature ?
     
COMMENT FAIRE
Le débat
  • Si vous aviez 100 milliards de dollars par an à dépenser pour la conservation de la biodiversité, qu’en feriez-vous ? Les plus grands économistes environnementaux et spécialistes de la conservation nous font part de leurs priorités
     
QUI VA PAYER
Élever le niveau
  • Andrew Seidl fait le point sur les nombreuses façons d’accroître le fi nancement destiné à la conservation de la nature
     
Des décisions conscientes
  • La Présidente de Rainforest Alliance, Tensie Whelan, décrit comment les consommateurs, par leur pouvoir d’achat, peuvent contribuer à la conservation de la biodiversité
     
Réaction en chaine
  • Les efforts de réduction de la déforestation dans le cadre du programme de lutte contre le changement climatique pourraient profi ter à la biodiversité
     
Un financement intelligent
  • Peter Carter, de la Banque européenne d’investissement, examine le rôle positif des banques dans la protection de la biodiversité
     
Argent comptant
  • Quelques organisations de conservation de la nature créent des entreprises commerciales dont les recettes sont destinées à la conservation
     
Un petit prix à payer
  • L’industrie commence à percevoir la valeur des services écosystémiques
     
PERSPECTIVE
Des nouvelles du terrain
  • Quelques projets des Bureaux régionaux de l’UICN sur l’évaluation des écosystèmes et l’investissement actuel
     
Changer les esprits
  • Juan Marco Alvarez souligne ce qu’il faut faire pour que l’économie mondiale verte devienne une réalité
     
Publications
  • Choix de publications de l’UICN relatives à l’économie et la conservation de la nature
     

 

 
 

 

À propos de Planète conservation

Le magazine de l’UICN, Planète Conservation, aborde des sujets tels que la conservation, le développement, l’économie et la société au 21e siècle. C’est une tribune pour les organisations membres de l’UICN, les Commissions, le personnel, les partenaires et amis : un endroit pour exprimer une large palette d’opinions, controversées ou consensuelles, et pour stimuler le débat. Planète Conservation est publié deux à trois fois par an en anglais, français et espagnol et est lu par une grande variété de personnes allant de professeurs d’université aux individus travaillant dans la conservation, de même que par des figures clés de la conservation et du développement durable, des secteurs gouvernemental et non-gouvernemental, des leaders du monde des affaires, et des agences des Nations Unies.